« Alerte au moustique tigre en France »

La lutte contre le moustique tigre fait partie intégrante de la lutte antivectorielle (LAV). Le moustique Aedes albopictus (communément appelé « moustique tigre ») est un moustique originaire d’Asie. Il est le vecteur de maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le zika. En métropole, ce moustique s’est développé de manière significative depuis 2004 et est désormais implanté dans 42 départements.

Cette carte officielle de présence du moustique tigre en France métropolitaine est destinée à l’information des décideurs et du grand public.

Cartes par niveau de diffusion

Le moustique tigre est essentiellement urbain. Son caractère anthropophile (qui aime les lieux habités par l’homme) explique qu’une fois installé dans une commune ou un département, il est pratiquement impossible de s’en débarrasser : les départements dans lesquels le moustique tigre est implanté et actif, c’est à dire durablement installé et se multipliant sont classés au niveau 1 du plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika. A ce jour, aucun département classé au niveau 1 n’est redescendu aux niveaux 0a ou 0b, comme le montrent les cartes ci-dessous. Le niveau d’implantation du moustique tigre est déterminé par les experts des opérateurs publics de démoustication (OPD).

Gare au moustique tigre!

Les autorités sanitaires appellent à la vigilance envers cet insecte vecteur de plusieurs maladies, le chikungunya, la dengue et le zika, qui est désormais présent dans 42 départements de métropole. Ce chiffre « a doublé ces deux dernières années », a souligné vendredi 27 avril dans un communiqué la Direction générale de la santé (DGS).

La capacité du moustique tigre à transmettre le chikungunya, la dengue ou le zika « en fait une cible de surveillance prioritaire durant sa période d’activité en métropole du 1er mai au 30 novembre ». Le moustique tigre est présent depuis longtemps en outre-mer et « notamment dans l’Océan Indien où il est actuellement à l’origine d’une épidémie de dengue sur l’île de La Réunion ».

Profitez-en pour vous abonner à notre chaîne YouTube et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités