« Certains séismes peuvent déclencher d’autres séismes de l’autre côté de la Terre »

Une équipe de chercheurs américains a étudié les séismes de magnitude de 6,5 ou plus pendant 44 ans et a constaté que certains tremblements de terre étaient parfois si puissants qu’ils provoquaient d’autres tremblements de terre à l’autre bout du monde à quelques jours d’intervalle.

De nouvelles recherches sur les données sismiques menées entre 1973 et 2016 ont montré qu’une fenêtre de trois jours tendait à suivre les grands tremblements de terre, au cours de laquelle d’autres séismes sont plus susceptibles de se produire.

Ainsi, la nouvelle étude des scientifiques de l’Oregon State University constate une augmentation «clairement détectable» des tremblements de terre de magnitude 5 ou plus après le premier séisme.

En outre, ils ont découvert que des tremblements de terre d’une magnitude élevée déclenchaient souvent d’autres tremblements de terre en dehors de la «zone de riposte» dans les jours qui suivaient.

«Les tremblements de terre font partie d’un cycle d’accumulation et de libération de stress tectonique. En tant que zones de failles proches de la fin de ce cycle sismique, des points de basculement peuvent être atteints et un déclenchement peut se produire», ont expliqué les scientifiques.

Ils ont également constaté que ces séismes étaient plus susceptibles de se produire presque exactement de l’autre côté de la Terre, la plupart se produisant à moins de 30 degrés du point opposé au séisme initial.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités