« Le projet de l’ESA: coloniser la Lune »

La création d’une station spatiale lunaire est bel et bien en cours et elle se concrétise avec un nouveau contrat entre l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et la Thales Alenia Space.

La joint-venture entre Thales et Leonardo a annoncé le 4 septembre 2018 la signature du contrat pour les études de deux éléments de la plateforme orbitale lunaire, précédemment connue sous le nom de Deep Space Gateway.

Thales Alenia Space conduira également, comme maître d’œuvre, l’une des études parallèles pour les deux I-HAB (International-Habitat) pour le module ESPRIT (European System ProvidingRefuelling, Infrastructure and Telecommunications), une plateforme de ravitaillement pour le premier module de propulsion de la station.

Thales Alenia Space sera aussi en charge de la mise en place de toute la télécommunication entre la station et le sol lunaire.

Les caractéristiques de l’I-HAB

I-HAB est l’élément pressurisé habitable et le support essentiel pour l’équipage de la Lunar Orbital Platform-Gateway (LOP-G). En s’appuyant sur l’expérience et le savoir-faire de Thales Alenia Space dans le développement des éléments pressurisés de la Station spatiale internationale (ISS), l’I-HAB sera une version améliorée et une nouvelle génération de modules pour l’exploration de l’espace lointain.

Les nouveaux modules répondront au besoin de structures plus légères, d’une architecture fonctionnelle et avionique améliorée ainsi que de systèmes de contrôle thermique plus efficaces. Ce seront également des solutions innovantes pour accueillir les équipages et les ressources ainsi que des logements, favorisant des espaces intérieurs plus confortables.

La LOP-G, qu’est-ce que c’est ?

La Lunar Orbital Platform-Gateway (Passerelle orbitale lunaire) est une station spatiale en orbite lunaire en cours de planification. Elle sera dotée d’un système d’alimentation et de propulsion, d’un petit habitat pour l’équipage, d’un module d’accueil, d’un sas et de modules logistiques. Le développement est dirigé par les partenaires de la Station Spatiale Internationale, à savoir l’ESA, la NASA, Roscosmos, JAXA et l’ASC.

À cette équipe de choc s’ajoute désormais la joint-venture italienne, Thales Alenia Space. Le début de la construction de la LOP-G est prévu pour 2020. Anciennement connue sous le nom de Deep Space Gateway, elle servira de point de départ pour l’exploration lunaire et de station intermédiaire pour le projet de transport dans l’espace profond pour des missions en équipage vers des destinations telles que Mars.

Avec l’entrée de Thales Alenia Space dans le projet de réalisation de la LOP-G, la création de la station lunaire semble en très bonne voie.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités