« Atterrissage d’urgence pour deux astronautes »

Une défaillance de moteur a obligé l’astronaute américain Nick Hague et le cosmonaute russe Alexeï Ovtchinine, en partance pour la Station spatiale internationale (ISS), à revenir se poser sur Terre une demi-heure après le décollage. Les deux hommes sont sains et saufs. Quant aux raisons de la défaillance, elles sont encore inconnues.

Une fusée russe Soyouz, qui devait transporter les astronautes Nick Hague et Alexeï Ovtchinine vers l’ISS ce jeudi matin (4h40 HAE), aurait connu une défaillance technique peu après son décollage de la base de Baïkonour, au Kazakhstan. La capsule serait retombée sur Terre en descente « balistique », environ une demi-heure après le décollage, fait savoir la NASA. Une fois de nouveau sur Terre, les deux chercheurs à bord ont été transportés à Djezkazgan, au Kazakhstan, pour un bilan de santé complet. Ils seront ensuite menés au centre d’entraînement des cosmonautes Gagarine à Star City, en Russie, pour tenter d’en apprendre davantage sur les raisons de cet échec. Roscosmos, l’agence spatiale russe, a d’ores et déjà formé une commission spéciale chargée d’enquêter sur l’incident.

Si les détails ne sont pour l’heure pas très clairs, rappelons que ce nouvel incident survient quelques jours seulement après l’ouverture d’une enquête faisant suite à la découverte d’un trou dans le module russe actuellement rattaché à la Station spatiale. Deux événements dont Roscosmos se serait bien passé, donc.

Rappelons que la fusée Soyouz est réputée pour sa fiabilité, enchaînant les allers-retours depuis quelques années vers l’ISS. Toutefois, la NASA annonçait il y a quelques jours sa probable intention de ne pas poursuivre son contrat avec l’agence russe pour l’envoi de ses Hommes en orbite (le contrat actuel court jusqu’en novembre 2019). L’agence américaine annonce en effet qu’un premier vol habité d’une fusée SpaceX vers l’ISS devrait avoir lieu en juin 2019. Ce serait le premier lancement américain habité depuis le retrait du programme de navette spatiale en 2011.

Suite à cet accident, les Soyouz sont cloués au sol pendant « plusieurs mois », le temps qu’une enquête identifie la cause du problème. La compagnie de taxis pour la Station spatiale internationale (ISS) ne prend plus de passagers jusqu’à nouvel ordre. Les fusées russes Soyouz, transporteurs exclusifs de tous les astronautes de la planète vers l’ISS depuis 2011, sont clouées au sol jusqu’à la conclusion de l’enquête diligentée par l’agence spatiale russe Roskosmos.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V 

Publicités