« Nos téléphones nous empoisonnent-ils ? »

Nos téléphones nous empoisonnent-ils ? La question fait débat plusieurs années et de nombreuses associations pensent ainsi que les ondes de nos appareils représentent un danger direct pour notre santé.

Toutefois, jusqu’à présent, aucune preuve concrète n’a été avancée. Justement, une étude menée pendant dix ans par le programme américain de toxicologie (NTP), et ayant coûté 30 millions de dollars, a présenté récemment des résultats complets sur l’effet de ces radiations sur la santé des animaux. Des résultats pouvant aussi s’appliquer aux humains.

L’étude révèle ainsi en substance que vous avez peu de choses à craindre des émises par votre portable, du moins si vous n’êtes pas un rat mâle. Les chercheurs affirment qu’un faible pourcentage de rats mâles a développé des tumeurs cérébrales à cause des niveaux élevés d’exposition aux rayonnements téléphoniques.

De plus, le niveau de rayonnement le plus faible testé sur les rongeurs au moment de l’étude équivalait au niveau maximal que les téléphones cellulaires sont autorisés à émettre aux États-Unis.

De très fortes expositions aux radiations téléphoniques

Pendant l’étude, les rongeurs ont été exposés à de fortes ondes émanant de téléphones portables. Le coauteur de l’étude et scientifique senior du NTP, John Bucher, a déclaré dans un communiqué : « Les expositions utilisées dans les études ne peuvent pas être comparées directement à l’exposition des humains lorsqu’ils utilisent un téléphone portable. »

De même, le chercheur ajoute que les rongeurs ont été exposés aux radiations sur tout leur corps contrairement aux humains qui ne reçoivent cette radiation que sur la zone spécifique où ils tiennent le mobile. De plus, les terminaux utilisés au moment de l’étude étaient de 2G et de 3G.

Les radiations téléphoniques actuelles acceptables pour la santé humaine

Jeffrey Shuren, directeur du Centre des dispositifs et de la santé radiologique de la Food and Drug Administration (FDA) a déclaré dans un communiqué que « Nous devons nous rappeler que l’étude n’a pas été conçue pour tester la sécurité de l’utilisation du téléphone portable chez l’homme, nous ne pouvons donc pas en tirer de conclusions sur les risques de son utilisation. »

Toutefois, Shuren déclare que dans l’ensemble, « La totalité des preuves scientifiques disponibles continue de ne pas corroborer les effets néfastes sur la santé des humains causés par des expositions correspondant aux limites d’exposition à l’énergie des fréquences radioélectriques ou les dépassant. Nous pensons que les limites de sécurité existantes pour les téléphones cellulaires restent acceptables pour protéger la santé publique. »

Les scientifiques du NTP envisagent de mener de nouvelles études sur les effets des technologies plus récentes pour comprendre leurs potentiels impacts sur le corps humain.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités