« Rencontre avec Sophia the Human Robot »

Flippante ou attachante, Sophia le robot imite les mimiques humaines.  Faut-il avoir peur ou sourire face aux performances de Sophia ?

Devant cette séquence, difficile de ne pas s’interroger sur le futur des robots. Et Ben Goertzel, directeur scientifique de Hanson Robotics, voit les choses en grand. Pendant la conférence de presse organisée après la démonstration publique, il dévoile les ambitions de SingularityNet, l’entreprise qui travaille sur l’idée d’une intelligence artificielle décentralisée. Le cerveau artificiel de Sophia est relié à la plateforme de SingularityNet, un « AI mind cloud » (un nuage d’esprits artificiels). « Le AI mind cloud connecte tous les produits du studio de SingularityNet avec les « pensées » de Sophia et des autres robots. Vous avez une sorte d’organisme biologique digital où toutes les intelligences artificielles de la plateforme apprennent les unes des autres », explique-t-il. En gros, plus il y a de robots et d’IA, plus le réseau devient intelligent. Ca sent le Westworld à plein nez. Est-on à l’orée de voir apparaître des Dolorès dans nos rues ? Sophia n’est-elle que la version archaïque de l’héroïne de la série déjà culte de HBO ?

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »
Publicités