« SpaceX est devenu le véritable fer de lance de l’industrie spatiale »

Le lancement réussi lundi d’une fusée Falcon 9, depuis la base aérienne Vandenberg en Californie, a permis à SpaceX de battre quatre nouveaux records. 

À 19 h 34 (heure de Paris) ce lundi, une fusée Falcon 9 s’envolait dans l’espace pour y déposer une flotte de nouveaux satellites. Si SpaceX nous habitue aux lancements réussis, celui-ci revêtait néanmoins un caractère particulier. C’était en effet hier la journée des records pour la firme, qui s’inscrit de plus en plus comme un véritable fer de lance de l’industrie spatiale.

1, 2, 3… 4 records

Premier record notable : il s’agissait du 19e lancement de SpaceX cette année. Son précédent record (18 lancements en un an) avait été établi l’année dernière.

Deuxième record: jamais une fusée américaine n’avait déployé autant de satellites en orbite en une seule fois – 64 en un lancement. Malgré tout, c’est l’Inde qui détient le record mondial avec 104 satellites lancés en une seule fois en 2017.

Troisième record : la fusée lancée hier est la première à être utilisée pour trois lancements distincts. Les deux précédents lancements ont eu lieu les 11 mai et 7 août de cette année. Et on connaît aujourd’hui les enjeux de la réutilisation des lanceurs (écologiques, et surtout en termes d’économies).

Quatrième record:  ce même lanceur a été lancé à partir de trois plates-formes de lancement différentes : le pad 39A du Kennedy Space Center, le complexe de lancement de la base aérienne de Cape Canaveral 40, et le complexe de lancement 4E de la base aérienne de Vandenberg en Californie. Et ça aussi, c’est inédit.

64 mini-satellites entassés

Concernant cette dernière mission de lancement, notons que parmi les 64 satellites figuraient 15 “microsats” et 49 “cubesats”. Plus de 34 organisations différentes, publiques et privées, de 17 pays, étaient ici concernées. Parmi ces instruments vous retrouverez notamment un appareil australien visant à connecter davantage le pays à Internet, des satellites américains SkySats utilisés pour suivre à distance avions et navires, ou encore un petit satellite d’astrobiologie expérimental mis au point par un groupe de collégiens de Floride.

Côté calendrier, notons que la NASA annonçait il y a quelques semaines que le premier vol d’une fusée SpaceX vers l’ISS avec à son bord deux astronautes devrait avoir lieu en juin 2019. Une première historique (encore). À terme, la NASA s’appuiera en effet sur SpaceX – mais aussi Boeing  – pour emmener ses astronautes sur l’ISS pour les missions régulières. Rappelons que depuis 2011, la NASA envoie des astronautes dans l’espace avec un lanceur russe (Soyouz).

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités