« Marseille, une ville effondrée »

Le 5 novembre 2018, deux immeubles insalubres du quartier Noailles s’effondrent, ensevelissant huit personnes. Après l’accident, de nombreux logements du centre-ville sont évacués. Pourquoi pas avant ? Quelles alertes données, quelles expertises menées, quelles mesures prises par la mairie ?

Pourquoi deux immeubles insalubres se sont-ils effondrés en quelques secondes, à Marseille, le 5 novembre 2018, ensevelissant huit personnes sous les décombres ? Pourquoi plus d’une centaine de logements, plus de cent-dix immeubles du quartier de Noailles, en centre-ville, ont-ils été évacués après l’accident, et pas avant ?

Un quartier qui se sent abandonné Que savaient les résidents des risques qu’ils encouraient ? De nombreux Marseillais accusent aujourd’hui la mairie : quelles alertes ont-elles été données, quelles expertises menées, quelles mesures prises ? Pourquoi, dans la deuxième ville de France, tout un quartier a-t-il le sentiment d’être abandonné ?

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.