« Le Grand Nuage de Magellan fonce droit vers notre Voie lactée »

Bien avant le choc frontal avec Andromède, une autre galaxie va heurter notre Voie lactée. Le Grand Nuage de Magellan va foncer vers nous dans 2 milliards d’années. Selon des physiciens, l’événement sera « catastrophique ».

Le Grand Nuage de Magellan se dirige droit sur nous. Des physiciens de l’université de Durham (Royaume-Uni) ont annoncé que cette galaxie naine entrera en collision avec notre Voie lactée dans 2 milliards d’années — soit la moitié du temps qui nous sépare du choc avec la galaxie d’Andromède.

Dans un article destiné à la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Societyde février 2019 (et disponible depuis le 13 novembre), les chercheurs assurent que cet « événement catastrophique » guette notre galaxie « depuis longtemps ».

Notre ennemi intérieur

Le Grand Nuage de Magellan, présenté comme notre « ennemi intérieur » par cette étude, est la 3e galaxie la plus proche de la Voie lactée (après les galaxies naines du Grand Chien et du Sagittaire) et la 4e plus massive qui se trouve dans notre groupe local (après la Voie lactée, la galaxie d’Andromède et celle du Triangle).

En étudiant l’orbite du Grand Nuage de Magellan et son évolution probable, les scientifiques ont constaté que la trajectoire de la galaxie naine va croiser celle de la Voie lactée. Même si notre voisine semble actuellement s’éloigner de nous, elle fera bien demi-tour dans notre direction d’ici 1 milliard d’années.

Les chercheurs expliquent ce revirement par le fait que le Grand Nuage de Magellan possède une masse importante de matière noire. Son orbite finira par perdre de l’énergie et changera pour avancer vers la Voie lactée.

Grâce à une simulation, les scientifiques ont cherché à savoir comment cette fusion risque de modifier notre galaxie et si elle menace la Terre.

Des étoiles projetées du halo. Et notre soleil ?

La Voie lactée possède un trou noir supermassif en son centre, autour duquel s’étend son halo galactique (composé d’étoiles, de gaz et de manière noire). Ces deux éléments, qui contribuent à l’originalité de notre galaxie, seront perturbés par le choc avec le Grand Nuage de Magellan : la masse du trou noir de la Voie lactée sera multipliée par 8 et celle de son halo par 5. Certaines étoiles seront éjectées du halo, mais le disque ne sera pas détruit.

Le choc risque d’entraîner la projection de rayons gamma. Ces derniers pourront atteindre la Terre, mais les chercheurs doutent que la couche d’ozone et la vie soient menacés. Le Soleil ne devrait pas figurer parmi les étoiles victimes du choc.

« Au terme de cet événement exceptionnel, la Voie lactée deviendra une véritable référence pour les galaxies spirales, du moins temporairement », écrivent les chercheurs. La collision avec le Grand Nuage de Magellan aura aussi une incidence sur celle prévue avec la galaxie d’Andromède dans 4 milliards d’années : elle sera « moins frontale » que prévu.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.

« Un petit clic sur la publicité ci-dessous ne vous engagera en rien mais contribuera à la bonne continuation d’Ovnis Videos. La publicité peut ou ne pas apparaître suivant votre type de navigateur et de bloqueur de publicité utilisé. Merci de votre fidélité à O.V »

Publicités