« L’usage du multi compte pose un vrai problème à Netflix »

24 millions d’utilisateurs de Netflix ne paient pas et se servent des comptes d’autres personnes. Netflix va t-il changer sa politique envers les comptes Netflix ?

Le principal problème de Netflix n’est peut-être pas le piratage traditionnel, mais les partages de comptes. Dans une étude réalisée sur ce phénomène, le site Cordcutting estime que par rapport à ses deux principaux rivaux aux Etats-Unis, Amazon Prime et Hulu, Netflix est la plateforme de VOD qui compte le plus d’utilisateurs qui ne paient pas pour le service.

En effet, alors qu’Amazon Prime et Hulu compteraient 5 millions d’utilisateurs qui ne paient pas chaque mois, Cordcutting estime qu’il y a actuellement 24 millions d’utilisateurs de Netflix qui ne paient pas (et qui se servent des comptes d’autres personnes).

Et bien entendu, cela se traduit par un manque à gagner pour l’entreprise. En multipliant ces 24 millions de personnes par le tarif basique de Netflix aux USA, qui est de 7,99 dollars, Cordcutting estime que la plateforme perd 192 millions de dollars par mois. Et en une année, cela correspondrait à une perte de 2,3 milliards de dollars.

D’autre part, l’étude révèle qu’un squatteur de compte Netflix peut utiliser celui-ci en moyenne pendant 26 mois alors que sur Amazon Prime, la durée moyenne serait de 16 mois. Sur Hulu, elle s’éleverait à 11 mois. Ceux qui partagent le plus leurs comptes Netflix seraient les parents, suivi des frères et sœurs.

Mais la bonne nouvelle (pour Netflix), c’est que d’après le sondage de Cordcutting, 59,3 % des squatteurs de comptes Netflix seraient prêts à s’abonner s’ils perdent leurs accès au service. Ce pourcentage est moins élevé sur Amazon Prime (27,6 %) et sur Hulu (37,8 %).

Pour le moment, Netflix laisse faire

Jusqu’à présent, Netflix semble laisser faire. En 2016, le patron de la plateforme a même indiqué que voir les gens partager leurs comptes Netflix était un signal positif. « Nous aimons les gens qui partagent leurs comptes Netflix« , a déclaré Reed Hastings durant le CES 2016 à Las Vegas. « C’est une chose positive, pas une chose négative« .

Néanmoins, la position de Netflix pourrait changer (comme avec les VPN), étant donné que la firme doit gagner plus d’argent pour financer ses contenus.

Et sur le plan technologique, il existe déjà une solution qui pourrait aider la firme à détecter les squatteurs de comptes. Au CES 2019, une société baptisée Synamedia a levé le voile sur une IA qui analyse les comportements des utilisateurs de Netflix pour détecter s’il y a partage de mots de passe. Comme nous l’expliquions dans un précédent article, Synamedia retourne un score de probabilité à l’entreprise cliente, qui peut se baser sur ce score pour prendre des décisions et limiter les partages de mots de passe. Si le score est très élevé, il peut également s’agir d’un piratage de compte.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.