« Crew Dragon de SpaceX décolle avec succès pour sa première mission inhabitée vers l’ISS »

SpaceX a réalisé tôt ce matin son tout premier lancement à destination de la station spatiale internationale pour sa capsule Crew Dragon. Placée en orbite grâce à une fusée Falcon 9, la capsule s’est correctement séparée de cette dernière et devrait rejoindre l’ISS dans la journée de dimanche. 

Une mission de répétition pour SpaceX

Lancée ce matin à 02h49 EST (08h49 en France) depuis le célèbre pas de tir LC-39A, la fusée Falcon 9 est parvenue sans aucun incident à placer la capsule habitable Crew Dragon en orbite, 11 minutes après son décollage.

Cela faisait près de 8 ans, depuis l’arrêt du programme de la navette spatiale américaine Space Shuttle, qu’aucun engin spatial n’avait décollé des États-Unis pour rejoindre l’ISS. Contrainte depuis cette date à acheter ses places à bord du vaisseau russe Soyouz, la NASA mise désormais beaucoup sur SpaceX et sa capsule Crew Dragon – ainsi que sur Boeing et son CST-100 Starliner – pour le transport d’astronautes jusqu’à l’ISS.

Cette première mission de démonstration doit en effet permettre à SpaceX d’obtenir sa certification pour réaliser son premier vol habité prévu pour juillet 2019, si tout se passe comme prévu. Pour le moment, seul le mannequin nommé Ripley (une belle référence au film Alien) a pris place à bord de la capsule. La présence de ce dernier est cependant loin d’être inutile, Ripley est en effet équipé d’une série de capteurs afin de quantifier les forces auxquelles seront soumis les deux astronautes lors du décollage ainsi que du retour sur Terre du premier vol habité qui rejoindra l’ISS.

Retour sur Terre vendredi prochain

Le road trip de Ripley durera jusqu’à vendredi prochain. La capsule Crew Dragon devrait d’abord s’amarrer de manière autonome à l’ISS dimanche sur les coups de 11h00 GMT, elle y restera alors durant cinq jours avant de s’y décrocher et entamer son périlleux voyage de retour vendredi 8 mars.

Grâce à cette mission qui fait office de répétition générale pour le prochain lancement à bord duquel se trouveront les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley, Elon Musk entend prouver la fiabilité de son système ainsi que sa capacité à transporter en toute sécurité les futurs équipages de la NASA qui rejoindront l’ISS depuis le sol américain.

En outre, signe que cette mission débute de la meilleure manière, SpaceX est également parvenu à récupérer – pour la 35e fois déjà – le premier étage de sa fusée en plein océan Atlantique.

Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, n’a pas caché sa joie en conférence de presse et a déclaré aux journalistes : « C’est un grand jour pour SpaceX, et un grand jour pour la Nasa », il a également tenu à confirmer que le premier vol test habité aura bel et bien lieu avant la fin de l’année : « Vous pouvez écrire dans votre article que j’en suis sûr à 100 % ».

La mission de démonstration de Boeing devrait quant à elle se dérouler courant avril si le calendrier est respecté.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.