« Un prototype de cœur humain a été imprimé en 3D à partir de tissus humains »

C’est une avancée majeure dans le monde de la médecine qui a eu lieu ce lundi. En Israël, une équipe de scientifique a réussi à concevoir un cœur à partir de tissus humain grâce à l’impression 3D. Un véritable exploit qui pourrait aider à guérir des maladies graves.

Une grande première

Des scientifiques israéliens ont présenté lundi à Tel-Aviv un cœur imprimé en 3D. Le coeur, qui contient des vaisseaux sanguins également, a été conçu à partir des cellules et de la matière d’un patient. Cette prouesse médicale constitue une avancée majeure et pourrait aider à soigner les maladies cardiovasculaires et pourrait aussi révolutionner le domaine de la greffe du cœur.

« C’est la première fois qu’on imprime un cœur dans son intégralité avec ses cellules et ses vaisseaux sanguins, c’est aussi la première fois qu’on utilise de la matière et des cellules provenant du patient« , affirme Tal Dvir, le professeur qui a dirigé les recherches. Il a ensuite expliqué que des scientifiques sont déjà parvenus à reproduire la structure d’un cœur, mais avec des éléments synthétiques ou naturels qui ne provenant pas du patient, au risque d’une réaction immunitaire de l’organisme

« Nous imprimons un cœur entier qui est complètement biocompatible avec le patient et ne provoquera pas de réponse immunitaire« , a-t-il poursuivi. Pour l’instant, le cœur a la taille d’une cerise mais le professeur affirme qu’il sera possible d’atteindre la taille d’un cœur humain avec plus de recherches.

Un procédé complexe

C’est grâce à des processus génétiques très complexes que des cellules prélevées sur un patient humain ont été transformées en cellules musculaires de cœur et de vaisseaux sanguins. L’impression en 3D a ensuite été réalisée avec un processus informatique imitant le modèle d’un cœur.

Des étapes restent à franchir

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité au monde selon l’Organisation mondiale de la Santé. Pour le moment, la greffe de cœur est la seule solution possible pour les personnes souffrant de maladies graves du coeur. Il y a peu de donneurs et souvent, le patient rejette le coeur qui lui a été transplanté.

Les scientifiques estiment ainsi que la première greffe de cœur imprimé en 3D sur un humain pourra être réalisé d’ici une dizaine d’année. De nombreux obstacles doivent encore être franchis pour parvenir à ce résultat, mais c’est déjà un début très prometteur.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.