« Voici le futur habitat sur la planète Mars »

La conception de colonies spatiales est devenue un projet de rêve pour certains des architectes les plus éminents du monde, mais peu de concepts ont reçu l’approbation tant convoitée des explorateurs spatiaux de la NASA. Plus tôt ce mois-ci, la NASA a désigné le gagnant de son concours 3D-Printed Habitat Challenge, qui demandait aux équipes de construire un habitat en 3D qui pourrait protéger les humains sur Mars.

Le concours, qui a débuté en 2015, était divisé en trois phases : conception, technologies des matériaux et construction. Les deux équipes finalistes, AI SpaceFactory et Pennsylvania State University, ont eu quatre jours pour construire des abris au tiers de la taille de leur vision originale. L’équipe gagnante, AI SpaceFactory, a reçu 500 000 dollars (445 000 euros) pour la conception d’une capsule verticale qui peut être imprimée en seulement 30 heures. Jetez un coup d’œil au prototype, Marsha, qui sera bientôt recyclé en un habitat réel sur Terre.

L’objectif de la NASA est de construire des habitacles sur Mars avant l’arrivée des humains, afin de permettre aux équipes de pouvoir s’adapter.

Le prototype idéal devait être à la fois solide et léger, comme un avion.

Les capsules verticales de Marsha imitent l’éclairage naturel de la Terre, tout en offrant un aperçu de l’entourage.

Les fenêtres de l’habitacle peuvent protéger les habitants du rayonnement solaire.

Les capsules comportent des écoutilles qui déploient des combinaisons spatiales et un port d’amarrage pour des dispositifs Mars Exploration Rover.

L’entreprise qualifie le prototype de « petite bulle terrestre ».

Il y a aussi des espaces pour dormir et travailler.

La maison comprend un jardin, une cuisine et une salle d’exercice et de récréation.

L’extérieur est constitué d’une coque à double revêtement qui maintient la température interne constante.

Les habitants peuvent monter des escaliers éclairés pour accéder à chaque niveau.

Pour la dernière étape du concours, l’habitacle a été imprimé en seulement 30 heures en direct devant un public.

Un robot industriel a été hissé par un chariot élévateur à fourche afin d’imprimer l’habitacle de 4,5 mètres, qui contient environ 550 couches de matériaux.

L’entreprise a développé sa propre formule en utilisant des matériaux que l’on trouve naturellement sur la planète rouge.

Le matériau, ou « polymère martien », est constitué de fibres de basalte provenant de la roche martienne et de plastique biodégradable fabriqué à partir de plantes qui pourraient théoriquement pousser sur Mars. Le plus important, c’est que la formule ne nécessite pas d’eau.

Le prototype a passé avec succès le ‘test d’écrasement’ de la NASA, bien qu’il se soit un peu abîmé.

Les conceptions ont été testées pour les fuites, la durabilité et la résistance.

Alors que d’autres équipes ont conçu des dômes bas, AI SpaceFactory a déclaré que les habitacles verticaux sont mieux adaptés à la pression atmosphérique sur Mars.

En imprimant verticalement, l’entreprise peut placer son robot industriel à un seul endroit au lieu de le faire se déplacer sur le terrain.

L’entreprise prévoit recycler les matériaux de son prototype pour créer une maison similaire sur Terre.

L’habitacle terrestre, connu sous le nom de Tera, sera proposé sur Indiegogo dès le mois de septembre. « Nous avons développé ces technologies pour l’espace, mais elles ont le potentiel de transformer la façon dont nous construisons sur Terre « , a déclaré David Malott, PDG et fondateur de la société, dans un communiqué. « En utilisant des matériaux naturels et biodégradables issus de récoltes, nous pourrions éliminer les déchets massifs de l’industrie du bâtiment. »

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.