« Un nouveau signal provenant de l’espace a été découvert »

Des astronomes viennent de retracer un signal venu de l’espace jusqu’à sa galaxie d’origine. Il s’agit d’une émanation intense de radiations électromagnétiques appelée FRB190523. Un phénomène a été repéré il y a une semaine. Les causes exactes demeurent un sujet de débat scientifique.Néanmoins, le progrès de l’astronomie permet actuellement de les retracer.

« Ce qui est étonnant, c’est que la galaxie d’origine du FRB 190523 ressemble à la nôtre en termes de taille et d’âge. Ceci remet en cause certaines réflexions antérieures sur les types d’environnements galactiques capables de produire des FRB. Ainsi, chaque galaxie, même banale comme notre voie lactée, peut en générer un », a déclaré l’astronome Vikram Ravi.

Le FRB 190523 a été identifié à moins de huit milliards d’années-lumière de la Terre par les astronomes de l’OVRO, un observatoire de Caltech.

Trouver l’emplacement des FRB uniques est un défi

Il existe deux types de signaux FRB ou « fast radio burst » : les signaux répétés et non répétés ou à impulsions uniques. Une équipe, menée par le professeur Duncan Lorimer, a identifié le premier FRB répété connu en 2007. C’était un sursaut d’onde radio de quelques millisecondes sous forme d’une impulsion lumineuse.

Depuis, les astronomes ont repéré plus de quatre-vingts signaux similaires. Ils pensent que, en réalité, ces signaux sont courants. Une équipe, dirigée par l’Australien Keith Bannister de CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation), a récemment réussi à remonter vers la source d’une impulsion unique.

« Trouver l’emplacement des FRB uniques est un défi. Cela nécessite un radiotélescope avec le pouvoir de résolution d’une antenne parabolique large d’un kilomètre. Il est capable de découvrir ces événements extrêmement courts et de les localiser », a expliqué Ravi.

Les chercheurs ont utilisé les données du radiotélescope Deep Synoptic Array – 10 (DSA-10) d’OVRO pour détecter le signal.

Pour cerner l’univers et ses éventuelles limites

Différentes hypothèses ont été avancées pour expliquer l’origine des FRB. Certains ont proposé qu’ils soient issus de satellites militaires secrets ou d’intelligences extraterrestres. D’autres autres, plus plausibles, ont suggéré qu’ils se forment à partir de trous noirs qui s’évaporent, des étoiles à neutrons naissantes ou mourantes, ou des pulsars d’un nouveau genre.

Dans tous les cas, l’étude de ces signaux pourrait apporter des réponses à des énigmes concernant l’univers et ses éventuelles limites.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.