Mauvaise nouvelle pour Huawei. D’après un représentant de Google, les très attendus Mate 30 et Mate 30 Pro n’auraient pas le droit à Android et au Play Store à cause des décisions du gouvernement américain.

Nouvel épisode dans la saga des problèmes entre Huawei et le gouvernement américain ! L’agence Reuters affirme en effet que les futurs fleurons de la marque les Mate 30 et Mate 30 Pro seront ciblés par l’action du gouvernement américain. Cela signifie que les smartphones n’auraient, entre autres, pas le droit à l’Android de Google et au Play Store.

La réputée agence tient cette information d’une déclaration d’un représentant de Google, qui affirme qu’en l’état, les nouveaux fleurons de Huawei ne pourront pas bénéficier des services du géant américain.

Quid du sursis accordé par les États-Unis ?

Le 19 août, le gouvernement américain a renouvelé le un sursis accordé concernant l’interdiction des entreprises américaines de commercer avec Huawei. Ce sursis ne couvre toutefois que les produits déjà certifiés ou commercialisés par Huawei à ce moment-là, ce qui a permis la commercialisation du Honor 20 Pro.

En revanche, la gamme Mate 30 n’est pas concernée par ce sursis. Les téléphones n’ont pas été certifiés par Google pour recevoir le Play Store, et ne peut plus l’être tant que les États-Unis laissent Huawei sur liste noire. D’après Reuters, la présentation des smartphones est prévue pour le 18 septembre à Munich.

Il reste donc quelques semaines pour que la situation soit résolue et que Huawei puisse finalement commercialiser son fleuron normalement. Sinon, la firme devra trouver une alternative à Android pour le commercialiser en Europe, si la firme a encore le droit de concevoir la puce ARM du smartphone.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités