Le programme d’exploration lunaire de la CNSA vient de publier les images d’une mystérieuse découverte sur la face cachée de la Lune.

Le programme d’exploration lunaire de la CNSA vient de publier les images d’une mystérieuse découverte sur la face cachée de la Lune. En effet, Yutu-2 le rover lunaire envoyé dans le cadre de cette exploration Chang’e-4 a attiré l’attention des équipes de recherche après avoir repéré quelque chose d’inhabituel, en se promenant près d’un cratère.

Le média chinois Our Space qualifie ce nouveau phénomène de 胶状物, en anglais « gel like ». Cette découverte a suscité beaucoup d’intérêt de spéculation parmi les scientifiques. Sur WeChat, Our Space explique que malgré les risques, Yutu-2 s’est approché du cratère pour analyser ce spécimen.

La CNSA affirme avoir découvert une « substance mystérieuse colorée », ajoutant que la forme et la couleur du phénomène sont très différentes du sol lunaire environnant. En approfondissant leurs recherches, les scientifiques ont réussi à capturer de nouvelles images de cette étrange substance, bien quelle soit située en plein milieu d’un cratère, ce qui l’a rend difficile d’accès. Ces images ont été capturées grâce à la caméra chargée de détecter les obstacles, d’après Space.com, les formes rouges et vertes que l’on aperçoit sur l’image sont probablement des artefacts du spectromètre.

Voici les hypothèses

Mais alors qu’est-ce que c’est ? Selon les premières hypothèses, il se pourrait que ce soit un morceau de verre lunaire qui s’est formé pendant un impact de météore. Il est probable que les chercheurs chinois publieront plus d’images  spectrométriques de cette substance mystérieuse à l’avenir. Elle devra tout de même attendre que le Soleil se lève à nouveau pour poursuivre son enquête. Et c’est dans environ une semaine.

ScienceAlert pense que cette substance ressemble davantage à une matière fondue, une sorte de gel. Quoi qu’il en soit, rien n’est confirmé pour le moment, les précédentes études sur la Lune révèlent qu’elle peut cacher des secrets insoupçonnables. La Chine continue ses recherches, quant à nous, nous suivons leurs rapports de près.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités