Par le plus grand des hasards, une équipe de chercheurs du MIT a pu mettre au point un matériau absorbant 99,995% de la lumière entrante. Constitué de nanotubes de carbone alignés verticalement sur une feuille d’aluminium, ce matériau a révélé un noir si intense qu’il serait 10 fois plus noir que tous les matériaux jusqu’à maintenant aperçus.

Une découverte totalement par erreur

Et le plus surprenant, c’est que les chercheurs du MIT ont fait cette découverte totalement par erreur. En effet, ces derniers étudiaient de quelle façon optimale on pouvait cultiver des nanotubes de carbone sur des matériaux conducteurs. Pour cela, ils ont opté pour augmenter les propriétés électriques et thermiques de ces matériaux et ont obtenu une couleur surprenante. C’est après avoir mesuré la proportion de lumière réfléchie par la surface du matériau, la réflectance optique de l’objet, que l’équipe de scientifiques s’est aperçue qu’elle venait de mettre au point un noir exceptionnel !

Une application pour l’astronomie et la quête d’exoplanètes

Si pour l’heure cette nouvelle découverte est présentée à la Bourse de New York dans une exposition intitulée The Redemption of Vanity dans laquelle un diamant de 16 carats a été recouvert de ce noir profond, les spécialistes du MIT estiment que cette matière fraîchement découverte pourrait trouver des applications dans le domaine de l’espace et de l’astronomie. Notamment en utilisant ce matériau dans les lentilles des télescopes spatiaux pour faciliter le repérages des exoplanètes. Bien évidement, les chercheurs sont conscients, vu la vitesse à laquelle évolue la science, qu’un jour, un noir encore plus noir sera découvert !

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités