Scientifique, peintre, inventeur, sculpteur, botaniste, musicien, poète, philosophe et même ingénieur, Leonard De Vinci est reconnu à travers le monde dans de très nombreux domaines. Certaines de ses inventions ont été des échecs, mais Léonard De Vinci a aussi été confronté à des problèmes de faisabilité. Aujourd’hui, le MIT confirme qu’un pont imaginé par ses soins il y a 500 aurait été réalisable.

Le MIT confirme qu’un pont de Leonard de Vinci jamais réalisé était une merveille d’ingénierie

Plus de 500 ans après sa mort, Léonard De Vinci continue de nous émerveiller. Leonard De Vinci aurait pu révolutionner la conception des ponts il y a plus de 500 ans. C’est la conclusion d’architectes et d’ingénieurs civils du Massachusetts Institute of Technology, plus connu sous le nom de MIT. Pour arriver à cette conclusion, ils se sont basés sur les croquis de Léonard De Vinci et ont décidé de sortir une maquette 3D à l’échelle 1:5000.

L’histoire remonte en 1502 lorsque le Sultan Bayezid II a souhaité construire un pont entre Istanbul et la ville de Galata. Un projet impressionnant pour l’époque et pour le réaliser, le sultan a fait appel aux talents de Leonard De Vinci. Le créateur déjà reconnu par ses pairs a alors imaginé une toute nouvelle façon de construire des ponts. Au lieu de mettre plusieurs petits ponts pour soutenir la structure du pont (comme cela se faisait à l’époque), il avait imaginé un pont en un seul bloc qui serait uniquement soutenu de part et d’autre du rivage grâce à de nombreux blocs bien ciselés qui rentreraient les uns dans les autres. Le projet était ambitieux, mais beaucoup trop novateur, le sultan a finalement préféré ne pas prendre de risques.

En partant de cette histoire, les scientifiques du MIT ont voulu savoir si les plans de Leonard de Vinci étaient bons et si son projet aurait été réalisable. Eh bien, la réponse est oui. Le MIT ne sait pas quels sont les matériaux que De Vinci souhaitait, mais ils sont partis du principe que c’était de la pierre et que l’ingéniosité de ce pont était de se reposer sur la gravité. Le pont réalisé en 3D par le MIT a montré qu’il était bien solide et stable, mais surtout que Léonard De Vinci avait pris en compte les mouvements latéraux indésirables de la structure. Son pont aurait pu résister à des tremblements de terre. Voilà pourquoi le MIT conclu que ce pont est une merveille d’architecture et d’ingénierie.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.
Publicités