L’Essential Phone 2 est en approche : Andy Rubin vient de dévoiler sur Twitter les images d’un appareil surprenant, extrêmement allongé, avec le hashtag #ProjectGem. Celui-ci a nécessité le développement d’une interface revue de fond en comble et vient en de nombreux coloris irisés. 

L’Essential Phone 1 n’est plus proposé à la vente, mais son créateur Andy Rubin promet depuis plusieurs semaines qu’un successeur est en préparation. L’ingénieur vient de publier sur son compte twitter les images d’un nouveau prototype de smartphone étonnant, accompagnées du hashtag #ProjectGem.

Essential Phone 2 : Andy Rubin dévoile un smartphone unique en son genre

L’appareil est un smartphone borderless (ou en tout cas à bordure régulière) sur les quatre côtés, avec des coins arrondis. L’arrière, brillant, est proposé en plusieurs coloris irisés qui changent de couleur en fonction de l’angle avec lequel on les regarde. On aperçoit notamment des coloris vert, orange, rouge et bleu.

Une bosse cache ce qui semble être un capteur photo proportionnellement assez volumineux – il y a également un renfoncement, qui semble être un lecteur d’empreintes. Mais l’important n’est pas là : le smartphone semble particulièrement petit, en tout cas par rapport aux standards de 2019.

Il propose aussi un nouveau facteur de forme très allongé (le ratio exact n’a pas été dévoilé). Andy explique que cela a nécessité le développement d’une interface entièrement nouvelle, pour utiliser au mieux cet espace tout en longueur. Le compte twitter d’Essential ajoute que ces appareils sont en cours de test, et de lancer : « nous avons travaillé sur un nouvel appareil pour changer votre perspective sur le mobile ».

Essentiel Phone 2 : un smartphone pour lutter contre la dépendance aux écrans ?

Mis à part le robot SpotMini de Boston Dynamics OKLM sur l’une des images – on dirait qu’Andy Rubin a fait chauffer sa carte bleue… – c’est tout ce que nous apprendrons pour le moment. Or, les fondamentaux de cet appareil font echo à des propos tenus par l’ingénieur un an plus tôt.

Comme le rapporte en effet Engadget, Andy Rubin avait alors suggéré que la meilleure façon de lutter contre la dépendance au smartphone était de passer sur des écrans « relativement petits » avec une interface qui répond principalement à des commandes vocales.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.