Trêve d’ethnocentrisme. Par rapport à nous, les animaux sont loin de partager la même vision du monde qui nous entoure. Après quatre ans de recherches, des doctorants des universités de Queensland (Australie) et d’Exeter (Angleterre), ont publié une étude se penchant sur les différences d’acuité visuelle et de perception des couleurs chez les animaux, afin d’en étudier différents comportements.

Pour concrétiser leurs recherches, les chercheurs ont mis au point un logiciel de traitement d’image, permettant de jongler entre les différents types de vision parmi les espèces. Il est désormais accessible à tous, et son téléchargement permet d’en savoir plus, et de façon ludique, sur la diversité des perceptions.

Trêve d’ethnocentrisme. Par rapport à nous, les animaux sont loin de partager la même vision du monde qui nous entoure. Après quatre ans de recherches, des doctorants des universités de Queensland (Australie) et d’Exeter (Angleterre), ont publié une étude se penchant sur les différences d’acuité visuelle et de perception des couleurs chez les animaux, afin d’en étudier différents comportements.

Pour concrétiser leurs recherches, les chercheurs ont mis au point un logiciel de traitement d’image, permettant de jongler entre les différents types de vision parmi les espèces. Il est désormais accessible à tous, et son téléchargement permet d’en savoir plus, et de façon ludique, sur la diversité des perceptions.

Un logiciel pour mieux comprendre la faune

Ludique soit-elle pour nous, l’expérience du logiciel développé dans le cadre de cette étude possède des fins bien sérieuses. Scientifiquement, l’ensemble des données de vision recueillies et agrégées dans ce logiciel permettra d’offrir « aux chercheurs la possibilité de mieux comprendre le fonctionnement de la vision d’autres espèces », déclarait Karen Cheney, participant également à l’étude.

Connaître la perception des choses depuis les yeux des espèces d’animaux, cela permettra également de comprendre leurs regards au niveau des couleurs, leurs comportements sexuels voire leurs camouflages. En restera que pour le grand public, ces informations pourront également servir à mieux choisir vos objets à l’intérieur de votre logement, pour votre animal domestique.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.