La 5G offre des débits Internet bien meilleurs que ceux proposés avec la 4G. Encore faut-il que toutes les conditions soient réunies pour en profiter. En plus d’être à proximité d’une antenne, il est conseillé d’être dans une zone avec du beau temps.

Tout est lié à l’utilisation des ondes millimétriques. Celles-ci offrent d’excellents débits, mais ont en contrepartie une faible pénétration. « L’interaction des ondes avec la pluie dépend essentiellement de la fréquence à laquelle se trouve l’onde », explique François Mercier, directeur scientifique pour la startup HD Rain, spécialisée dans le domaine. « Au moment de traverser une averse, les gouttes d’eau absorbent une partie du signal. Plus la fréquence de l’onde est haute, plus elle se trouve atténuée. Et à l’inverse, l’atténuation diminue avec la fréquence. La 4G, beaucoup plus basse en fréquence que la 5G, n’est quasiment pas atténuée. La télé satellite, aux alentours des 11 GHz, montre une atténuation sensiblement plus élevée », a-t-il ajouté.

Dans le cas de la 5G, il y a deux usages : la bande 3,4 – 3,8 GHz qui sera la première exploitée puis la bande des 26 GHz. Celle-ci correspond aux ondes millimétriques et permettra d’avoir des débits réellement importants.

Que se passe-t-il en cas d’averse ? Le débit pourrait être en chute libre. Une onde millimétrique traversant un kilomètre sous une pluie moyenne, d’une intensité d’environ 10 mm/h, voit son débit diminuer d’un peu plus de 25%. Sur la même distance, une très forte pluie (environ 20 mm/h) provoquerait une atténuation d’environ 50%.

Faut-il avoir peur ? Il s’agit surtout de données théoriques ici. Comme le note Les Numériques, il y a peu de chances qu’une onde millimétrique traverse un kilomètre avant d’atteindre votre mobile dans les conditions réelles parce que les opérateurs vont surtout miser sur de telles ondes dans les villes où les antennes seront nombreuses. Malgré tout, cela pourrait obliger les opérateurs à faire des ajustements selon la météo.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.