SpaceX a annoncé que le premier vol habité à bord de sa capsule Crew Dragon aurait lieu au mois de mai, ce qui marquera la première utilisation d’un dispositif américain pour se rendre sur l’ISS depuis 2011.

Depuis quelques années, la NASA et SpaceX collaborent afin de mettre en place un dispositif qui pourrait permettre à l’agence spatiale d’envoyer des astronautes de la Terre à l’ISS (Station Spatiale Internationale). Cela peut sembler étranger, sachant que la NSA profite déjà des véhicules Soyouz de la Russie.

Toutefois, la mise en place de ses propres engins pourrait lui permettre de réduire drastiquement sa dépendance à cette dernière au profit d’une meilleure autonomie. Pour ce faire, la NASA a mis en concurrence SpaceX et Boeing afin de déterminer qui des deux constructeurs développeraient la solution la plus adaptée.

Une étape décisive pour SpaceX

Dans le cadre de cette collaboration, SpaceX réalise régulièrement plusieurs tests. Annoncé ce jour, le prochain est de grande ampleur, car il s’agira du premier vol habité de la capsule Crew Dragon de la société appartenant à Elon Musk. Jusqu’ici, aucune date vraiment précise n’avait été rendue publique.

Dans un communiqué, la NASA a indiqué que ce premier vol habité aurait lieu entre la moitié et la fin du mois de mai, c’est-à-dire dans quelques semaines à peine. À cette date, deux astronautes prendront place à bord de la capsule Crew Dragon. En cas de réussite, SpaceX sera certifié pour effectuer des vols opérationnels de l’équipage vers et depuis la station spatiale pour l’agence spatiale.

La NASA a précisé qu’elle suivait avec attention l’avancée de la propagation du coronavirus. Il se peut toutefois que l’épidémie finisse par impacter le calendrier de l’agence spatiale. ExoMars 2020, une mission rassemblant l’agence spatiale européenne et le russe Roscosmos a été repoussée de deux ans —en partie à cause du virus.

De son côté, Boeing travaille également au développement d’un appareil visant à transporter des astronautes jusqu’à l’ISS. Toutefois, c’est SpaceX qui sera la première entreprise à envoyer des humains dans l’espace. Pour les deux sociétés, le parcours a été semé d’embûches —et il risque de l’être encore dans les mois et les années à venir, car la course à l’espace n’est pas chose aisée.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.