La chloroquine a été administrée à des patients atteints du Covid-19. Cet antipaludique a permis de les rendre moins contagieux. Mais ces résultats sont à prendre avec des pincettes.

Une étude, qu’il faut prendre avec des précautions, a été menée à Marseille avec la chloroquine. « Le responsable de cette étude, c’est le professeur Didier Raoult », indique le journaliste de France télévisions Sébastien Thomas. « Il est parti d’une molécule que l’on connaît bien, la chloroquine, que vous avez peut-être achetée avant de partir en voyage pour vous protéger du paludisme », ajoute-t-il. Le professeur a travaillé avec 24 patients atteints du Covid-19, à qui il a administré un traitement avec de l’hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine, avec un antibiotique. Au bout du cinquième jour, il a été constaté chez les patients que la charge virale diminuait nettement et qu’ils étaient beaucoup moins contagieux.

D’autres études en cours

Ces découvertes suscitent beaucoup d’enthousiasme, notamment dans le monde politique. Mais ces résultats doivent être pris avec des précautions. L’étude est parcellaire puisqu’effectuée sur 24 patients seulement. Des études plus larges vont être menées.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.