Alors que la NASA et des entreprises privées souhaitent retourner sur la Lune dans les années à venir, certaines sociétés se penchent sur la question des habitations spatiales. C’est le cas de deux architectes danois du nom de Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson.

Après avoir remporté un prix pour un prototype d’habitat martien, le cabinet de design baptisé SAGA se concentre sur la conception de lieux habitables par les humains dans l’espace. Actuellement, ceux-ci se penchent donc sur la création d’un prototype destiné à la vie sur la Lune.

Un projet d’habitation lunaire testé en septembre prochain

Comme l’indique Business Insider, le prototype d’habitation lunaire reprend les principes du pliage en origami japonais, un design qui sera appliqué aux panneaux extérieurs de la conception.

Côté intérieur, les architectes cherchent à diviser la place disponible afin que les personnes vivant à l’intérieur puissent bénéficier de différents espaces de vie destinés au travail, au repos ou autre. Les astronautes devraient avoir la possibilité de faire la maintenance du lieu en imprimant des pièces de rechange à l’aide d’une imprimante 3D présente à bord.

Ceux-ci prévoient aussi que la lumière du plafond s’adapte au fil des heures de la journée afin d’instaurer un rythme qui indique si c’est le matin ou le soir. Sebastian Aristotelis et Karl-Johan Sorenson ont aussi pour ambition de mettre en place un simulateur de météo pour que les astronautes puissent profiter d’un décor autre que celui de l’espace, comme un arc-en-ciel par exemple.

Si les architectes travaillent sur un intérieur qui se veut cosy, le défi à relever nécessite que l’extérieur soit capable de résister à des températures extrêmes. Les températures peuvent atteindre les -40°C pour des vents allant jusqu’à 90 km/h. Pour ce faire, l’habitacle sera testé dans des conditions représentant au mieux le climat lunaire, ce qui a poussé les designers à se tourner vers le Groenland.

Le prototype devrait être terminé cet été avant qu’il ne soit testé par des astronautes en conditions réelles, au Groenland, dès septembre. Ce test durera trois mois.

Le cabinet danois n’est pas le seul à travailler sur des projets d’habitations spatiales. IKEA s’est lui-même penché sur la conception de lieux de vie destinés à Mars, une planète sur laquelle la NASA espère poser le pied dès l’année 2033.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.