Et si c’était elle, la comète de l’année ou même de la décennie. Découverte fin mars, la comète Neowise a vu sa luminosité augmenter significativement et pourrait surpasser les prévisions. Elle passera au plus près du Soleil début juillet.

Cela se présente bien, et même très bien, pour les jours à venir : d’éminents astronomes amateurs ont pu voir et photographier C/2020 F3 (Neowise) alias la comète Neowise, dans les lueurs flamboyantes de l’aube, et cela, malgré qu’elle soit basse sur l’horizon. C’est dire si elle très brillante. Elle précède de peu le lever du Soleil en ce début de mois de juillet. Vu de la Terre, l’astre était récemment trop près de ce dernier pour qu’on puisse l’observer. On pouvait néanmoins suivre sa course via les images transmises par le satellite d’observation solaire Soho, dans le champ de son coronographe Lasco-C3.

Maintenant que la comète a passé ce cap, nous allons pouvoir l’admirer de plus en plus longtemps en fin de nuit, en l’absence de l’astre solaire. Les astronomes qui la suivent estiment qu’elle a dépassé la magnitude 1 et qu’elle est même à une magnitude 0 actuellement. Ce qui est une très bonne nouvelle. Elle est donc largement visible à l’œil nu. À travers une paire de jumelles, c’est à voir aussi.

Patience, patience donc… si tout va bien — c’est-à-dire qu’elle ne se fragmente pas comme les prometteuses comètes Atlas et Swan –, sa luminosité pourrait encore augmenter et nous aurons le plaisir d’admirer ce petit corps de glace et de poussière s’illuminer dans le ciel terrestre, notamment pour les observateurs de l’hémisphère nord. Il y a longtemps qu’un tel spectacle ne nous a été donné. Neowise sera peut-être la comète de l’été, voire même de l’année !

Pendant quelques jours encore il sera possible de l’apercevoir à l’aube, puis ensuite, elle dérivera vers la célèbre Grande Ourse. Comme cette dernière est une constellation circumpolaire, c’est-à-dire visible quasiment toute la nuit sous nos latitudes, cela donne l’avantage qu’on pourra l’observer plus longtemps. Voilà qui devrait composer un superbe tableau nocturne, vers minuit, pour la mi-juillet. Affaire à suivre.

La comète Neowise sera au plus près de la Terre, à quelque 103 millions de kilomètres, le 23 juillet prochain.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.