Voici ce que vous devez savoir pour observer au mieux, le soir jusqu’au 20 juillet dans l’hémisphère Nord, le passage de la comète. Et profitez-en, ce corps céleste glacé ne reviendra pas dans le Système solaire avant 6 800 ans.

“Une comète étonnante qui a donné le frisson aux observateurs matinaux au début du mois est maintenant visible le soir, et c’est un spectacle à ne pas manquer”, assure le site spécialisé Space. La plupart des comètes qui s’aventurent dans le Système solaire ne peuvent pas être vues à l’œil nu. Et la dernière fois qu’un corps glacé avait donné à voir à l’humanité une grande et belle féerie, c’était dans les années 1990. Hale-Bopp était restée visible dix-huit mois dans le ciel, passant au plus près de la Terre en 1997.

La comète observable actuellement depuis l’hémisphère Nord a été découverte le 27 mars dernier. Officiellement désignée C/2020 F3, elle est désormais plus connue sous le nom de la mission de la NASA qui l’a mise au jour : Neowise. Le 3 juillet, la comète Neowise est passée au plus près du Soleil, et dans la nuit du 22 au 23 juillet, c’est au plus près de notre planète qu’elle se trouvera. Mais sous nos latitudes, c’est jusqu’au 20 juillet qu’on pourra la voir, la nuit, brillante avec sa traînée lumineuse qui s’étire derrière elle dans le ciel étoilé.

“C’est la première fois en vingt-trois ans que c’est possible, s’enthousiasme, dans le New York Times, Federica Spoto, astronome au Centre d’astrophysique Harvard & Smithsonian. On peut l’observer depuis son jardin et on n’a pas besoin de télescope.” Depuis la mi-juillet, il n’est plus nécessaire de se lever en plein milieu de la nuit. Il suffit d’attendre que le Soleil se couche. Lors d’un webcast de la NASA diffusé en direct le 15 juillet, Joe Masie

Neowise ne reviendra pas le Système solaire interne avant 6 800 ans, selon les scientifiques. Alors autant en profiter. Voici donc quelques conseils supplémentaires pour être sûr de ne pas la louper :

  • D’abord, éloignez-vous des lumières de la ville. “Installez-vous dans un endroit avec une vue dégagée sur l’horizon vers le nord-ouest”, précise Space.

  • Vérifiez l’heure à laquelle le Soleil se couche localement dans votre région. Quarante-cinq minutes plus tard, vous pourrez commencer à scruter le ciel à la recherche de la comète.

  • Regardez sous la constellation de la Grande Ourse en direction du nord-ouest, précise le site de la NASA, qui ajoute : “Si vous en avez, utilisez des jumelles ou un petit télescope pour obtenir les meilleures vues de ce spectacle éblouissant”.

– “Neowise va apparaître sous la Grande Ourse, à environ 10 degrés au-dessus de l’horizon, et sera à peu près aussi brillante que les étoiles de cette constellation”, précise le New York Times, qui donne ce conseil supplémentaire :

Si vous tendez le bras devant vous, 10 degrés représentent en gros la partie du ciel couverte par votre poing.”

Si vous n’avez pas la possibilité de vous éloigner de la pollution lumineuse ou d’avoir un temps clair ces prochains jours, les réseaux sociaux regorgent déjà d’images fabuleuses.

Et depuis l’espace, la comète offre un autre spectacle – tout aussi merveilleux –, auquel les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont pu assister. Et le graphiste Seán Doran a rassemblé des centaines d’images partagées par l’équipage de l’ISS pour en faire la vidéo ci-dessous. La comète apparaît à partir de 3 minutes 17 secondes.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.