Le spationaute français Thomas Pesquet retournera dans quelques mois à bord de la Station spatiale internationale. Son vol est planifié par la NASA et Space pour le 20 avril 2021.

Le calendrier se précise pour Thomas Pesquet. Dans un communiqué paru le 29 janvier, l’agence spatiale américaine a donné des nouvelles de la mission Crew-2, qui embarquera le spationaute français pour une mission de quelques mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Pour l’instant, le jour J est fixé au 20 avril 2021. Mais cette date n’est pas définitive et peut encore bouger d’ici là.

Il s’agira du deuxième voyage spatial pour Thomas Pesquet, après un premier séjour de six mois, entre novembre 2016 et juin 2017. Mais contrairement à la première fois, ce n’est pas un lanceur russe qui se chargera de le transporter, lui et ses  coéquipiers, à près de 400 km d’altitude. Ce sera une fusée américaine, la Falcon 9, opérée par SpaceX. En outre, c’est depuis le sol américain que la mission partira.

DÉJÀ 196 JOURS PASSÉS DANS L’ESPACE POUR THOMAS PESQUET

Cette mission, appelée Alpha, sera la troisième habitée dont SpaceX s’occupera. En 2020, la société a démontré à deux reprises sa capacité à acheminer et rapatrier du personnel dans l’espace en toute sécurité, d’abord lors d’un vol d’essai avec deux astronautes (mission Demo-2) puis lors d’une rotation régulière d’équipage, avec quatre astronautes (Crew-1).

Pour Crew-2, Thomas Pesquet ne sera pas seul : il aura à ses côtés le Japonais Akihiko Hoshie, de l’agence spatiale nipponne, et les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur. Tous sont des vétérans du séjour spatial, puisqu’ils ont chacun à leur actif au moins une mission. De son côté, Thomas Pesquet, qui a déjà séjourné plus de 196 jours dans l’espace, devrait doubler ce nombre à la fin de sa mission.

Le retour de Thomas Pesquet dans l’espace a été évoqué publiquement dès janvier 2019 par Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, lors de ses vœux au Muséum national d’Histoire naturelle.  Par la suite, il a été question de le faire repartir dès 2020, avant que le calendrier ne glisse à l’année suivante — le coronavirus ayant par ailleurs compliqué les choses.

Les membres de Crew-1, à bord de l’ISS depuis novembre, doivent rentrer sur Terre vers la fin avril ou début mai. Quant à Crew-2, elle doit rester en place jusqu’à l’automne 2021. En parallèle se prépare la mission Crew-3, qui décollera au cours du troisième trimestre de l’année. Sur les quatre membres prévus, trois sont déjà connus : les Américains Raja Chari et Tom Marshburn, et l’Allemand Matthias Maurer.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.