Amazon a dévoilé The Helix, un futur siège social écolo imaginé autour d’une immense tour végétale.

Amazon a profité de cette semaine pour dévoiler le design de son futur siège social situé à Arlington en Virginie. L’apparence de ces prochains locaux se veut aussi futuriste qu’écologique. On retrouve de grands espaces verts articulés autour d’une immense tour en forme d’hélice qui lui vaut le nom au siège de « The Helix ». Conçue en verre, cette dernière mesure plus de 100 mètres de hauteur, elle se constitue d’une immense spirale végétale qui grimpe jusqu’au sommet.

Amazon veut un siège social ouvert vers l’extérieur

Plus globalement, le nouveau siège social d’Amazon s’étalera sur plus de 260 000 mètres carrés, il sera composé de trois immeubles, dont le fameux bâtiment « The Helix » de 22 étages. Sur toute la surface, l’entreprise prévoit des interactions avec la nature, que ce soit via la lumière naturelle ou la présence d’espaces verts et de végétations. Il prévoit aussi la mise en place d’espace de collaboration et de partage entre les employés de l’entreprise américaine.

Amazon indique aussi qu’il veut garder une ouverture vers l’extérieur et le quartier plutôt que de se présenter comme un espace fermé, si bien que plus de 10 000 mètres carrés resteront ouverts au public pour des événements. Il pourrait alors y avoir des marchés, des concerts ou tout simplement des espaces pour des promenades.

La firme indique que cette initiative respectera la charte Climate Pledge qu’elle a présentée il y a maintenant deux ans, le but d’Amazon étant d’atteindre la neutralité carbone d’ici environ 30 ans. Pour ce faire, The Helix sera conçu autour des énergies renouvelables — que ce soit pour le chauffage ou la climatisation. On retrouve là la même volonté que d’autres sociétés du secteur tech comme Apple, dont les sièges sociaux se veulent aussi durables et futuristes.

Si le projet est ambitieux pour Amazon, The Helix ne verra pas le jour de suite. Il est prévu que la construction commence en 2022 après que les autorités locales aient validé cette dernière. Trois ans plus tard, le siège social devrait pouvoir commencer à accueillir les employés du groupe s’il n’y a pas de retard.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.