SpaceX lance le recrutement de huit astronautes pour voyager autour de la Lune. Les candidatures seront examinées jusqu’à fin mai et l’équipage sélectionné fin juin. Ensuite, une longue phase d’entrainement s’ouvrira, jusqu’au décollage, en 2023.

Souvenez-vous, c’était le 18 septembre 2018. Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa lançait un ambitieux projet de tourisme spatial autour de la Lune, en partenariat avec SpaceX. Le richissime homme d’affaires ne sera pas seul dans le vaisseau spatial qui sera affrété : il souhaite se faire accompagner par huit personnes venant du monde entier, et qui ont une sensibilité artistique dans divers domaines.

Depuis, pratiquement deux ans et demi ont passé. Le vol vers la Lune est encore loin : il avait été annoncé qu’il n’aurait pas lieu avant 2023 — au mieux, car SpaceX n’est pas toujours capable de tenir les échéances initiales qu’il se fixe. En outre, le véhicule spatial avec lequel il compte transporter Yusaku Maezawa et ses huit comparses n’est pas prêt : le Starship est encore à l’essai et au stade de prototype.

DÉBUT DU RECRUTEMENT POUR LE VOYAGE AUTOUR DE LA LUNE

Il n’en demeure pas moins que le projet avance malgré tout : mardi 2 mars, une étape a été franchie avec l’annonce, par Yusaku Maezawa sur Twitter, du lancement de la campagne de recrutement des huit astronautes-touristes. Les volontaires ont jusqu’au 14 mars pour s’inscrire. Le processus de sélection à proprement parler commencera alors, avec le détail des étapes à venir.

Sur le site officiel de voyage lunaire, DearMoon.earth, quatre autres étapes pour écrémer les candidatures sont prévues, avec notamment des entretiens et un bilan médical vers la fin de la procédure. Ces étapes doivent être achevées fin mai, mais la sélection des huit compagnons de vol du milliardaire japonais ne surviendra pas avant la fin juin. Ensuite, s’ouvrira une longue phase d’entraînement jusqu’au décollage.

Avec le site DearMoon.earth, Yusaku Maezawa est revenu à plus de classicisme pour dénicher les huit personnes qui l’accompagneront pour une boucle autour de la Lune. Pendant un temps, l’intéressé avait imaginé une émission de TV réalité pour choisir une femme devant le rejoindre à bord, mais le caractère sexiste et navrant de l’initiative a fini par pousser le milliardaire à renoncer.

Le voyage vers la Lune durerait un peu plus de cinq jours, du décollage jusqu’au retour sur la terre ferme. Le décollage, depuis les États-Unis, commencerait par une boucle autour de la Terre, pour effectuer une manœuvre propulsive d’injection translunaire. Ensuite, il est prévu une insertion orbitale, une boucle et un retour vers la planète bleue. SpaceX prévoit un retour contrôlé du Starship, avec un posé en douceur.

La mission mise en place par SpaceX et Yusaku Maezawa sera la première autour de la Lune qui n’aura aucun objectif particulier, en tout cas ni scientifique (il n’a été annoncé aucun programme de recherche astronomique particulier), ni militaire et ni politique, comme du temps de la guerre froide où les États-Unis et l’URSS rivalisaient dans la course à l’espace dans les années 60 et 70.

Lors de l’annonce de ce projet, il y a deux ans et demi, il s’agissait de la toute première mission planifiée par SpaceX impliquant des civils. Depuis, l’entreprise a lancé d’autres projets. En 2021, il est notamment prévu de transporter trois touristes à bord de la Station spatiale internationale. Par ailleurs, une escapade spatiale est également au programme avec quatre civils, avec la mission Inspiration4.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.