L’affaire de Roswell concerne l’écrasement au sol, près de Roswell au Nouveau-Mexique (États-Unis), le 4 juillet 19471, de ce qui est présenté, selon les versions, comme un ballon-sonde ou comme un objet volant non identifié (Ovni). Pour les principales associations d’ufologues, cet événement est l’un des éléments les plus probants de la visite de la Terre par une civilisation extraterrestre avancée. Pour les autorités militaires et les ufologues sceptiques, il s’agit seulement d’un mythe moderne maintenu par les mécanismes sociopsychologiques habituels de ce type de phénomènes. Le gouvernement américain explique l’incident par l’écrasement d’un ballon-sonde ultrasecret (Mogul) destiné à espionner les expériences nucléaires militaires soviétiques (premier essai nucléaire en août 1949). Les partisans de la thèse extraterrestre soutiennent que l’épave retrouvée est celle d’un ovni extraterrestre, récupéré et dissimulé par les militaires. En raison des nombreux témoignages soutenant l’hypothèse extraterrestre à Roswell, l’écrasement, la récupération supposés d’un ovni et la conservation de corps d’extraterrestres ont depuis évolué en phénomène de culture populaire hypermédiatisé. Roswell est devenu l’une des plus célèbres manifestations supposées d’extraterrestres.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire.
Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.