Le lundi 19 avril 2021 restera dans les mémoires comme le jour où Ingenuity, un engin motorisé et contrôlé a, pour la toute première fois, volé dans l’atmosphère d’une autre planète que notre Terre. La planète Mars. Et cette vidéo prise par le rover Perseverance, posté à quelque 65 mètres de là, a immortalisé le moment. On y découvre l’hélicoptère martien de la NASA s’élevant à environ 3 mètres au-dessus du sol de la planète rouge avant d’atterrir une trentaine de secondes plus tard. © Nasa, JPL-Caltech, ASU, MSSS.

C’est à bord du Wright Flyer que les frères Wright, Orville et Wilbur, ont effectué les tout premiers vols motorisés et contrôlés de l’histoire de l’aviation. C’était le 17 décembre 1903. Plus d’un siècle plus tard, ce lundi 19 avril 2021, c’est avec l’hélicoptère Ingenuity que les ingénieurs de la NASA ont, à leur tour, effectué le tout premier vol motorisé et contrôlé sur une autre planète que notre Terre. La planète Mars. La confirmation leur est arrivée hier, à 12 h 46, heure de Paris — comme pour toutes les informations horaires données dans la suite de cet article –, très exactement. Désormais donc, le ciel — au moins de Mars — n’est plus une limite !

Plus tard dans la journée, des informations plus détaillées sont tombées. Ingenuity, l’hélicoptère alimenté par énergie solaire, a décollé à 9 h 34. Les ingénieurs avaient en effet calculé que cet horaire correspondrait à un optimum tant pour les conditions de vol que d’énergie. Et selon les données de l’altimètre, l’engin a atteint son altitude maximale de trois mètres. Il a ensuite maintenu un vol stationnaire pendant environ 30 secondes avant de redescendre vers la surface de Mars. Au total, le vol aura duré près de 40 secondes.

Le ciel martien n’est plus une limite

Mars se situant ce lundi 19 avril 2021 à plus de 150 millions de kilomètres de la Terre, le vol ne pouvait se faire que de manière autonome. Piloté par des systèmes de guidage, de navigation et de contrôle embarqués exécutant des algorithmes envoyés par les ingénieurs de la Nasa. Mais toutes les étapes se sont déroulées avec succès.

Déjà, le site d’où a décollé et où a atterri Ingenuity, le tout premier aérodrome d’un autre monde, a été baptisé en hommage avec frères Wright. Posté à quelque 65 mètres de là, le rover Perseverance était aux premières loges pour assister à l’événement historique. Et pour transmettre vers la Terre toutes les données utiles aux ingénieurs sur le vol.

Alors qu’Ingenuity en est déjà à son 16e sol — comprenez « jour martien » — sur une fenêtre de tests en vol de 30 sols, les ingénieurs de la Nasa attendent désormais impatiemment d’analyser l’ensemble des données qui pourront être récupérées pour organiser le deuxième vol de l’hélicoptère martien. Il est prévu pour le 22 avril au plus tôt. Mais rappelons qu’Ingenuity est un engin de démonstration. Il ne porte aucun instrument scientifique. Son seul objectif : montrer qu’à l’avenir, l’exploration de la planète rouge pourra inclure une perspective aérienne.

Sources

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire. Profitez-en pour vous abonner et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.