Le projet Breakthrough Starshot, lancé début 2016, a pour objectif d’envoyer des milliers de sondes spatiales d’environ 1 gramme, équipées de voiles solaires, vers Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche du système solaire. 

Le faible poids de ces sondes, allié à la puissance du laser terrestre utilisé pour les propulser jusqu’à 100 gigawatts (ce qui équivaut au pic de consommation électrique enregistré en France le 8 février 2012 à 19 heures1), permettrait à ces dernières d’atteindre 20 % de la vitesse de la lumière dans le vide et ainsi de pouvoir nous retourner des images des exoplanètes potentielles d’Alpha du Centaure, notamment de Proxima Centauri b, en 40 à 50 ans.

Ce projet essaie ainsi de contourner la contrainte de temps imposée par les méthodes de propulsion conventionnelles (propulsion chimique ou nucléaire) qui limite l’exploration des étoiles voisines car la durée du voyage serait au minimum de plusieurs centaines d’années. Le projet fait partie du programme Breakthrough Initiatives qui comprend par ailleurs un programme baptisé Breakthrough Listen de recherche d’émissions radio ou laser en provenance d’étoiles proches et qui seraient la manifestation de civilisations extraterrestres. Des études préliminaires de Breakthrough Starshot sont financées à hauteur de 100 millions de dollars américains par Iouri Milner, avec l’appui de plusieurs scientifiques de renom dont Stephen Hawking et Freeman Dyson. Il est dirigé par Pete Worden.

Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire. Profitez-en pour vous abonner et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.