En matière d’exploration spatiale, la Chine voit les choses en grand. Les scientifiques du pays travaillent ainsi sur un projet de vaisseau géant, de plusieurs kilomètres de large.

Un groupe de chercheurs va étudier pendant cinq ans ce projet de «méga-vaisseau», supervisé par la Fondation nationale des sciences naturelles chinoise. «Un tel engin spatial est un équipement aérospatial stratégique majeur pour l’utilisation future des ressources spatiales, l’exploration des mystères de l’univers et le maintien en orbite à long terme», a indiqué la Fondation dans un document consulté par le journal South China Morning Post.

L’engin modulaire serait tellement grand et lourd qu’il ne pourrait pas être lancé en un seul vol. Les différents morceaux du vaisseau devraient donc être assemblés dans l’espace, après avoir été mis sur orbite un à un. Un véritable défi pour les chercheurs, qui vont devoir prendre en compte cette contrainte dans la conception du vaisseau. Ils devront notamment optimiser au maximum le poids des différentes pièces  pour limiter le nombre de lancements qu’il faudra effectuer. Ce projet est estimé à 2,3 millions de dollars, soit quelque 2 millions d’euros. 

La Chine continue donc d’investir massivement dans son programme spatial. En 2019, elle avait été la première nation à se poser sur la face cachée de la Lune.  En mai dernier, le premier rover chinois a atterri sur Mars. 

En parallèle, la République populaire continue de développer sa station spatiale Tiangong. Un premier vol habité vers la station a eu lieu en juin, et deux modules doivent encore être mis en orbite l’année prochaine. Une fois terminée, cette station chinoise pèsera environ un quart de l’ISS, la station spatiale internationale. 

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.