Xiaomi vient d’annoncer la création de Xiaomi EV, une filiale dédiée à la voiture électrique.

Xiaomi est une entreprise singulière à plus d’un titre. La firme est en effet très connue pour ses smartphones – le constructeur est numéro 2 au niveau mondial. Mais le groupe produit aussi des trottinettes, des sacs, des télévisions, projecteurs, et même un autocuiseur à riz, qui était l’un des premiers gros succès de la marque.

Or, il semble qu’il va aussi désormais falloir s’habituer à parler de Xiaomi comme d’un constructeur automobile. La firme vient en effet d’annoncer mercredi l’enregistrement officiel de sa nouvelle unité business baptisée Xiaomi EV. La nouvelle entité est dotée d’un capital social de 10 milliards de Yuan Renminbi – soit un peu plus de 1,309 milliard d’euros.

C’est officiel, Xiaomi se lance dans l’automobile électrique

Dans son communiqué, Xiaomi explique que c’est son actuel PDG Lei Jun qui prendra la tête de ce nouveau projet. Plus de 300 personnes ont déjà été recrutées, et la firme continue de rechercher des talents. Xiaomi avait déjà fait part de fortes ambitions dans le secteur. La firme avait annoncé en mars son intention d’investir plus de 10 milliards de dollars dans le secteur au cours des 10 prochaines années.

La semaine dernière Xiaomi a acheté la startup spécialisée dans la conduite autonome Deepmotion pour un montant de 77 millions de dollars – dans le but de stimuler ses efforts de recherche et développement. En août, le constructeur serait entré en discussions avec Evergrande Group pour prendre des parts dans ses activités automobiles. (Evergrande Auto).

On ne sait pas à ce stade la tournure des discussions, mais Evergrande Auto accuse de lourdes pertes et ne commercialise toujours aucun véhicule. On ne connait pas bien à ce stade la stratégie que compte employer Xiaomi pour percer. Ni même quel sera le premier véhicule lancé par la marque. Les analystes tablent plutôt sur une berline ou un SUV mais cela reste encore à confirmer.

On peut néanmoins s’attendre à ce que la marque reprenne les fondamentaux qui ont fait le succès de ses produits. Notamment des marges réduites à 5% pour délivrer des prix toujours très intéressants, sans faire de compromis sur la qualité intrinsèque de ses produits.

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.