Thomas Pesquet est depuis ce lundi 4 octobre le premier astronaute français à prendre le commandement de la Station spatiale internationale (ISS).

Contrairement à un avion de ligne, la mission de commandant de bord dans l’ISS ne consiste pas à piloter la station, puisque celle-ci est en vol automatique et que les manœuvres sont effectuées depuis le sol, mais à diriger les opérations à bord. Le commandant de bord « démarre la journée en entrant en conférence avec les directeurs de vol au sol (répartis à Houston, Moscou, Munich et Tsukuba au Japon) pour parler du planning de la journée, pendant 15 minutes », raconte à l’AFP Franck De Winne, un ancien astronaute belge qui fut le premier Européen à occuper ce poste, en 2009. Le travail de chacun est décidé par les autorités au sol, mais c’est au commandant qu’il incombe le rôle de s’assurer que chacun puisse bien effectuer les tâches qu’il a à faire. En cas de problème, c’est également à lui que revient la responsabilité de prendre des décisions d’urgence.

Thomas Pesquet sera le 52e astronaute à occuper le poste de commandant de bord de l’ISS et seulement le 4e Européen. Les Russes et les Américains représentent les plus gros contingents avec respectivement 32 et 29 commandants.

Sources

Profitez-en pour vous abonner et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.