L’immense SLS, nouveau lanceur lourd de la NASA, est maintenant au complet. Le premier volet de la grande mission Artemis se rapproche. Le vol inaugural autour de la Lune est prévu dorénavant pour février 2022.

La NASA a dévoilé à la fin de la semaine dernière les images de son nouveau lanceur lourd SLS (Space Launch System) au complet. La partie comprenant le vaisseau Orion est venue couronnée l’immense noyau central, flanqué récemment de ses deux SRB (Solid Rocket Boosters). L’ensemble s’élève à 98 mètres de hauteur.

« Voir le SLS entièrement empilé est une récompense pour nous tous » s’est enthousiasmé le directeur du programme Exploration Ground Systems, Mike Bolger, soulignant au passage combien toutes les équipes « très talentueuses » avaient travaillé dur ces derniers mois. Bien que l’assemblage complet de ce monument impressionnant surnommé « Mega-Moon rocket » soit une étape importante, il reste encore des préparatifs et tests à réaliser avant d’enclencher le compte à rebours pour son vol inaugural.

SLS devrait décoller en février 2022

Attendu auparavant pour cette fin d’année 2021, le premier lancement du lanceur le plus puissant du monde a été repoussé par la Nasa à février 2022. Encore un peu de patience avant d’assister à ce nouvel exploit, un pas de plus de l’Homme dans sa reconquête de l’espace.

La mission d’Artemis I sera un vol sans passager à destination de la Lune, plus précisément autour de la Lune. Viendront ensuite les retours des vols habités autour de la Lune, avant que des astronautes américains ne reposent le pied sur le sol de régolithe, 50 ans après les derniers d’Apollo 17. Et cette fois, il est question pour les Américains d’une installation durable à sa surface, avec pour horizon la colonisation de Mars, au cours de la prochaine décennie.

Sources

Profitez-en pour vous abonner et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.