Facebook présente son casque Cambria, un produit qui mélangera réalité virtuelle et réalité augmentée.

La société de Mark Zuckerberg ne s’appelle plus Facebook, mais Meta (comme métavers). Cela a été annoncé hier soir, lors de l’événement « Facebook Connected » dédié aux technologies de l’entreprise dans les domaines de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

Meta présente son casque Cambria, un produit qui mélangera réalité virtuelle et réalité augmentée

Cet événement fut également l’occasion pour Facebook, ou plutôt Meta, de donner un premier aperçu de son futur casque de réalité mixte : le projet Cambria.

Jusqu’à présent, tous les casques de l’entreprise, les Oculus Quest, Roft et Go, ne proposaient qu’un type d’expérience : de la réalité virtuelle. Mais avec le casque Cambria, l’utilisateur profitera à la fois de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Pour l’heure, de nombreux détails ne sont pas encore connus. Meta a seulement profité de l’événement afin de donner un aperçu du futur casque, via la courte vidéo ci-dessous.

Comme l’explique le site The Verge, Cambria aura des caméras qui permettront au casque de diffuser des vidéos en haute résolution de l’environnement de l’utilisateur. Et les algorithmes développés par Meta pourront « augmenter » ces vidéos en temps réel.

Aucune date n’a été annoncée, mais il se pourrait que le casque Cambria sorte l’année prochaine. Nous savons aussi qu’il s’agira d’un produit très haut de gamme, qui constituera une toute nouvelle catégorie.

Réalité augmentée : Meta collabore désormais avec BMW

Aujourd’hui, l’objectif de Meta est de devenir l’un des principaux acteurs de la réalité augmentée. Et l’entreprise développe des lunettes AR qui pourraient être similaires aux Google Glass et aux Hololens de Microsoft.

Mais pour le moment, l’entreprise prépare le marché avec ses lunettes connectées (sans la réalité augmentée) développées avec Ray-Ban. Et en même temps, celle-ci a déjà créé un prototype, appelé Aria, qui lui permet de collecter des données.

Selon les explications du groupe, il s’agit « d’un appareil de recherche sous la forme d’une paire de lunettes qui capture des données du monde réel d’un point de vue à la première personne, ce qui aidera les appareils AR à l’avenir à comprendre l’emplacement, le contexte et l’intention. »

Et dans le cadre de ces recherches, Meta travaille désormais avec BMW. « […] nous sommes également fiers d’annoncer notre premier partenariat industriel avec BMW. Nous pensons que les lunettes AR pourraient éventuellement aider les conducteurs à naviguer dans leur environnement. Avant que nous puissions y arriver, des partenaires comme BMW sont intéressés à explorer comment la technologie AR pourrait s’intégrer dans les véhicules de demain », indique l’entreprise dans un communiqué.

Sources

Profitez-en pour vous abonner et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.