Jack Dorsey n’est plus le PDG de Twitter. Annoncée sur son réseau social, la mesure prend effet immédiatement. Depuis le mois de juin, l’entrepreneur avait déjà évoqué son intention de passer plus de temps dans ses nouvelles préoccupations : Bitcoin et la blockchain.

Fervent défenseur de la cryptomonnaie, Jack Dorsey affiche son intérêt pour Bitcoin jusque dans sa biographie sur Twitter. En juin, à l’occasion d’une conférence appelée “Bitcoin 2021”, il expliquait : « s’il avait besoin de plus d’aide que sur Square et Twitter, je travaillerais sur Bitcoin ».

Aujourd’hui, son annonce est justifiée d’un simple “j’ai décidé de quitter Twitter parce que je pense que l’entreprise est prête à quitter ses fondateurs”. Ces derniers mois, l’homme avait du pain sur la planche avec la transformation du modèle économique du réseau social.

En Bourse, son départ (et la rumeur de CNBC apparue plus tôt dans la journée) ont eu un effet immédiat sur l’action Twitter, en hausse de 11% à l’ouverture à Wall Street (elle a corrigé depuis). Dans ses fonctions, Jack Dorsey restera membre du conseil d’administration jusqu’à l’expiration de son mandat, lors de l’assemblée des actionnaires en 2022.

Qui occupera le poste de PDG de Twitter désormais ? Parag Agrawal, directeur de la technologie de l’entreprise, selon un communiqué publié par l’entreprise.

Les raisons de son départ

Comme nous l’avons mentionné, Jack Dorsey ne compte pas quitter ses fonctions pour prendre du repos. Il reste PDG de Square, sa société de nouvelles technologies financières, à la fois installée chez les professionnels (via des solutions de paiement) et chez les particuliers (avec l’application Cash App).

S’il n’est pas encore très bavard sur la question de Bitcoin, Jack Dorsey a toutefois évoqué de multiples fois son intérêt de lancer un réseau social décentralisé. Ses travaux sur la Blockchain devraient être parmi ses futures annonces. À voir maintenant si ces derniers seront rattachés à l’oiseau bleu ou non.

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.