Il faudra patienter quelques semaines de plus pour admirer le vol inaugural du nouveau et puissant lanceur lourd de la NASA, le SLS. L’Agence spatiale américaine vient en effet d’annoncer le mercredi 2 février 2022, que le Space Launch System ne sortira pas de son bâtiment d’assemblage, le VAB (Vehicle Assembly Building), pour se poster sur le Launchpad 39B, au Centre spatial Kennedy. Ce ne sera « pas avant mars 2022 », déclare le communiqué.

L’opération de sortie du SLS était prévue auparavant pour ce mois-ci, avant l’étape suivante d’un lancement en mars.

Dorénavant, ce premier vol inhabité avec le vaisseau Orion à son sommet est repoussé au « printemps ». « La NASA étudie les opportunités de lancement pour avril et mai », explique-t-elle, sans plus de précisions pour le moment.

En cause, un besoin de temps supplémentaire pour clôturer les tâches à l’intérieur du bâtiment. « Pas de problèmes majeurs » rencontrés, tient à souligner la NASA.

La mission Artemis I était initialement prévue pour un départ à la fin 2021.

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.