De nouvelles projections évaluent l’élévation du niveau de la mer d’ici 2050 pour les villes côtières des États-Unis. Elles indiquent une hausse du niveau de la mer de 25 à 30 cm ainsi qu’une augmentation de la fréquence et de l’intensité des inondations. 

Cela fait maintenant des années que les scientifiques investiguent sur la montée du niveau de la mer. Ces scénarios, modélisés notamment pour la fin du siècle, sont catastrophiques et alertent sur le besoin de suivre l’évolution de la hauteur du niveau de la mer. Pour la première fois, des projections à court terme sont présentées dans le rapport du 15 février 2022 intitulé Global and Regional Sea Level Rise Scenarios for the United States (« Scénarios mondiaux et régionaux d’élévation du niveau de la mer pour les États-Unis »), élaboré par la Nasa, la National Oceanic and Atmospheric Administration (Noaa) et d’autres agences fédérales. 

Les projections pour 2050

Ce rapport prévoit l’élévation du niveau de la mer jusqu’en 2050 et se concentre sur les villes côtières des États-Unis qui connaissent déjà des inondations à marée haute, et qui ont donc besoin de ces rapports pour éclairer leurs plans d’anticipation et de gestion des conséquences de l’élévation du niveau de la mer. Les projections des scientifiques estiment que la hauteur de la mer augmentera de 25 à 30 centimètres le long des côtes américaines au cours des trente prochaines années, une montée égale à l’élévation totale observée au cours des 100 dernières années. Ces prévisions s’accompagnent également d’une augmentation de la fréquence et de l’intensité de ces événements. Il est important de noter aussi que les estimations de l’élévation du niveau de la mer d’ici la fin du siècle peuvent être dépassées si les émissions de gaz à effet de serre continuent de croître, augmentant à leur tour les températures mondiales. 

Ces projections ont pu être développées grâce aux progrès accomplis dans la compréhension des processus liés à la montée des eaux comme la fonte des calottes glaciaires et des glaciers ou les interactions complexes entre les océans, la glace et les continents. De plus, ces informations sont accessibles grâce à un nouvel outil de cartographie développé afin de pouvoir visualiser en ligne les différents scénarios de l’élévation du niveau de la mer présentés par le rapport. Ces données climatiques en ligne permettent d’élargir les capacités de surveillance et visent à sensibiliser les communautés côtières et du monde entier au rythme alarmant de cette augmentation du niveau de la mer afin de mieux se positionner maintenant pour l’avenir. 

 

La recherche toujours active 

Les scénarios du Global and Regional Sea Level Rise Scenarios for the United States font déjà partie de la dernière évaluation publiée en août 2021 par le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec). Ces rapports livrent des évaluations sur le climat de la Terre à l’échelle mondiale, via des analyses basées entre autres sur des simulations.

Un dernier rapport concernant l’évaluation des impacts du changement climatique sur les États-Unis reste encore à paraître : le Fifth National Climate Assessment (« Cinquième évaluation nationale du climat »). Produit par le US Global Change Research Program, il s’inspirera de la présente étude des « scénarios mondiaux et régionaux d’élévation du niveau de la mer pour les États-Unis » et devrait être publié en 2023.

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants