Dans la grande logique des choses et de l’univers, les panneaux photovoltaïques ont besoin de soleil pour pouvoir fonctionner. La nuit ou même par temps trop gris, les cellules photovoltaïques n’atteignent pas le niveau de rendement pour produire de l’électricité.  Mais ça, c’était avant, car des chercheurs de l’Université de Standford sont parvenus à mettre au point des panneaux solaires capables de fournir de l’électricité en pleine nuit !

Les chercheurs expliquent dans la revue Applied Physics Letters qu’ils ont utilisé un panneau solaire conventionnel auquel ils ont rattaché un un générateur thermoélectrique. Le procédé est redoutablement malin : la nuit (sans nuages sinon ça marche moins bien), le panneau évacue sa chaleur propre vers l’espace, ce qui fait baisser sa température légèrement en deçà de la température de l’air ambiant. Le générateur thermoélectrique s’appuie alors sur ce différentiel de température pour produire de l’électricité.

Comme on peut s’en douter, il ne sera pas possible de faire la fiesta dans le domicile avec ce type de technologie : le panneau solaire « même la nuit » produit en effet à peine 50 milliwatts de courant par mètre carré. C’est peu, mais à terme, ce procédé permettra de dépanner les zones les plus isolées et que le mix énergétique ne suffit pas à couvrir h24 en énergie. L’objectif des chercheurs est désormais de parvenir à produire jusqu’à deux watts par mètre carré (de quoi alimenter une ampoule LED).

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.