Menée par l’agence spatiale chinoise (la CNSA), la mission Tianwen-1 est la première exploration martienne par un pays autre que les États-Unis. Désormais, une période de cessation temporaire de ses activités pendant 6 mois attend le rover.

Le rover martien Zhurong s’est mis en veille en attendant le passage d’une tempête de poussière à la surface de la planète rouge, a annoncé vendredi 20 mai 2022 l’Administration nationale de l’espace de Chine.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel évènement se produit, tout comme pour Opportunity et maintenant Zhurong. Le rover de la mission lunaire chinoise Chang’e 3 s’était lui aussi mis en veille le 25 décembre 2013 au cours de la nuit lunaire. Il subissait durant cette période les températures extrêmement basses, sévissant sur la surface de la Lune.

Une longue hibernation pour le rover Zhurong

Les dernières images prises par les caméras à bord du rover chinois Tianwen-1 Mars montrent qu’une tempête de poussière passe juste au-dessus de la zone de patrouille de Zhurong. Les scientifiques les ont comparées avec des photos prises au cours des deux derniers mois et ont analysé les récentes données de puissance des ailes solaires du rover, qui indiquaient que Zhurong bravait maintenant une intense tempête de poussière martienne.

« Zhurong a commencé son hibérnation à partir du 18 mai pour économiser de l’énergie à l’arrivée de l’hiver (-20°C le jour, -100°C la nuit). Il se réveillera vers décembre heure terrestre quand ce sera le printemps sur Mars. Ces 2 images ont été prises les 16 mars et 30 avril par la caméra moyenne résolution sur Tianwen-1 », a indiqué l’Administration nationale de l’espace de Chine sur son compte Twitter.

Selon la CNSA (Cover China’s space programs), la zone de patrouille de Zhurong est entrée dans la saison hivernale. Durant cette période, les températures diurnes peuvent descendre en dessous de moins 20°C, tandis que la nuit, cela va au-dessous de moins 100°C. Vers la mi-juillet, les températures chuteront encore.

La CNSA, parfois avare en détails sur son rover, à indiqué que pour faire face aux tempêtes de poussière et aux défis des basses températures, le rover chinois est entré en « sommeil » le mercredi 20 mai 2022. Il devrait se réveiller et reprendre sa mission en décembre lorsque la poussière se dissipera et que Mars entrera dans sa saison printanière.

Les scientifiques continueront néanmoins à utiliser l’orbiteur Tianwen-1 pour surveiller la météo dans l’hémisphère sud de Mars.

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.