Les intelligences artificielles font beaucoup parler d’elles en cette fin d’année ! Et il semblerait qu’OpenAI ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque le groupe vient tout juste de présenter un nouveau modèle de langage capable de répondre aux questions complexes.

2022 : l’année de l’intelligence artificielle

L’année 2022 est sur le point de se clôturer, et avec tout ce que nous avons vu, il est facile de dire que cette année a été très importante pour l’intelligence artificielle (IA). Les progrès dans cette discipline de l’informatique ont été substantiels. Dans le domaine de l’IA générative, nous avons vu de fantastiques programmes de génération d’images comme DALL-E 2IMAGENStable Diffusion 2.0 et Midjourney.

Et juste au moment où nous pensions que nous en avions vu assez, OpenAI vient d’introduire un nouveau modèle de langage appelé ChatGPT qui interagit de manière conversationnelle. En d’autres termes, c’est un chatbot dont le fonctionnement est si avancé que beaucoup pensent qu’il pourrait devenir une menace pour Google et d’autres outils Web comme Wikipédia. Certains qualifient même son fonctionnement de « magique ».

ChatGPT : une intelligence artificielle vraiment intelligente ?

Le modèle de langage ChatGPT bénéficie d’une série de caractéristiques avancées qui sont les raisons de son impact sur Internet. L’une d’elles est que cette IA est ouverte au public. En effet, quiconque se rend sur chat.openai.com/ et se connecte avec son compte OpenAI peut l’essayer gratuitement. Le chatbot est, entre autres, capable de répondre à une grande variété de sujets, de mémoriser et même de faire preuve de bon sens en reconnaissant ses erreurs.

Pour autant, ce n’est pas parfait. Comme cette IA ne passe pas par une recherche d’informations sur Internet, les connaissances de cette dernière se limitent aux données avec lesquelles elle a été formée. Cette dernière peut aussi fournir de fausses informations et même générer des réponses violentes ou des contenus inappropriés. OpenAI le sait et admet avoir appliqué des filtres pour éviter au maximum ce genre de situation. Les commentaires des utilisateurs devraient également aider à améliorer la fonctionnalité et la sécurité du modèle.

Selon les chercheurs, ChatGPT est très bon pour les réponses complexes. Les exemples présents sur le web sont d’ailleurs nombreux. Certains s’amusent même à combiner ChatGPT avec une autre IA (cf. tweet ci-dessus). Si ce modèle de langage excelle dans la complexité, il est aussi très efficace dans les questions beaucoup plus simples et rationnelles. Reste maintenant à savoir comment la nouvelle IA de OpenAI évoluera. Pour rappel, ce chatbot est actuellement ouvert à tous, mais le groupe pourrait le restreindre plus tard en facturant son utilisation. Dans les faits, ce type de solution pourrait marquer un avant et un après dans le microcosme des chatbots, rendant leur utilisation et leur interaction plus naturelle.

Sources

Profitez-en pour vous abonner  et suivre d’autres reportages tout aussi passionnants.