L’histoire fascinante de la mission de la NASA d’envoyer un homme sur la lune, centrée sur Neil Armstrong et les années 1961-1969. Inspiré du livre de James R. Hansen, le film explore les sacrifices et coûts – d’Armstrong et de la nation – d’une des plus dangereuses missions de l’Histoire.

L’un des personnage les plus emblématiques du cinéma d’action américain fait son grand retour sur nos écrans : The Predator sort le mercredi 17 octobre 2018 en salles. Depuis la sortie du premier opus dirigé par John McTiernan en 1987, cette créature est devenu l’un des symboles cultes du cinéma hollywoodien, puisque l’on compte pas moins de 4 remakes du film ! L’ennemi mortel de l’humanité s’est aussi frotté au passage à une autre figure récurrente du cinéma d’action et de science fiction : Alien.

Vous êtes fans de cinéma ? Vous êtes-vous déjà demandé de quand dataient les premiers effets spéciaux ? Cette vidéo déroule sous vos yeux l’histoire de ces techniques qui ont révolutionné l’expérience cinématographique et qui continuent de se perfectionner aujourd’hui. Du Voyage dans la Lune (1902) de George Méliès à Inception (2010) de Christopher Nolan, ce montage réalisé par Danielle Del Plato retrace l’évolution des effet spéciaux au cinéma.

Cette série de 10 épisodes a été créée par David O’Leary (Anything but Frogs) pour History Channel. Si elle n’a pas encore de date de diffusion précise, elle sera visible cet hiver aux États-Unis. Project Blue Book sera portée par Aidan Gillen (Littlefinger dans Game of Thrones) dans la peau d’un astrophysicien sceptique face aux multiplications de témoignages concernant les Ovnis.

Netflix a dépassé Disney en termes de capitalisation boursière ce 24 mai 2018. Comme le symbole d’une nouvelle ère et d’un changement de nos modes de consommation audiovisuelle, la plateforme de SVOD vaut désormais plus que le grand tenor du divertissement. A Wall Street, Netflix a atteint une valeur de 152,5 milliards de dollars après une légère hausse. De son côté, Disney a enregistré une petite baisse le faisant passer à 151,9 milliards de dollars. Un passage de témoin qu’on n’attendait peut-être pas aussi tôt.

Des confins de l’espace aux petites rues de banlieue, la traque est de retour avec le réalisateur Shane Black (Iron Man 3, The Nice Guys, Kiss Kiss Bang Bang) et sa vision explosive de la franchise Predator. Les pires prédateurs de l’univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l’ADN d’autres espèces. Quand un jeune garçon déclenche accidentellement leur retour sur Terre, seul un équipage hétéroclite d’anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.

Selon le journal Libération, le géant Netflix n’arrêterait pas sa progression en France avec l’arrivée de 100 000 nouveaux abonnés chaque mois. Il y a à peine un mois, les abonnés français à Netflix étaient estimés à 2,5 millions avec une forte croissance. Et cette dernière semble ne pas vouloir s’arrêter d’après le journal Libération.

Embarquez à bord du Faucon Millenium et partez à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie. Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian… Ce voyage initiatique révèlera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga Star Wars.

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…Au cinéma ce 14 mars 2018.

Mercredi 21 février, les salles de cinéma françaises vont accueillir la dernière pépite de Guillermo del Toro : La Forme de l’eau. Le réalisateur mexicain, à son meilleur niveau depuis Le Labyrinthe de Pan, nous y dévoile l’improbable histoire d’amour unissant une jeune femme muette et une créature marine – cobaye de laboratoire – dans une Amérique en pleine Guerre froide. On est rassuré : l’imagination de del Toro est intacte !