Partie de Terre en septembre 2016, la sonde Osiris-Rex a atteint son objectif, l’astéroïde Bennu, pour une mission ambitieuse. Cette sonde de la NASA a pour objectif de rapporter jusqu’à deux kilogrammes de matière de l’astéroïde afin de mieux le comprendre car son orbite coupe celle de la Terre. 

Après la formidable réussite de l’atterrissage du robot InSight sur Mars en début de semaine, la NASA ne se repose pas sur ses lauriers et s’apprête à nous faire vivre un autre évènement majeur. Il s’agit de la rencontre de la sonde Osiris-Rex (Origins, Spectral Interpretation, Resource Identification, Security-Regolith Explorer) avec l’astéroïde Bennu 101955 qui aura lieu le 3 décembre à 18.00 (heure française).

Une fois arrivé en orbite de Bennu, OSIRIS-REX passera une année à étudier l’astéroïde géocroiseur, en dressera une carte en 3-D et en rapportera des échantillons pour les analyser en laboratoire. Cet astéroïde découvert en 1999 a un diamètre d’environ 575 mètres et décrit une orbite de 1,2 an autour du Soleil. Sa trajectoire coupe celle de l’orbite de la Terre et selon les données disponibles, il pourrait bien percuter celle-ci en 2175. 

Il n’y a pas que la sonde Hayabusa-2 de la JAXA qui va à la rencontre d’un astéroïde actuellement, il y a aussi la mission Osiris-Rex de la NASAL’arrivée de la sonde américaine à sa cible est prévue pour le 3 décembre 2018. Rappelons que l’astéroïde Bennu percutera peut-être la Terre entre les années 2175 et 2196.

À quelques jours de son lancement, prévu le 8 septembre, les préparatifs vont bon train autour de la sonde Osiris-Rex, acronyme de Origins-Spectral Interpretation-Resource Identification-Security-Regolith Explorer (en français : origines, interprétation des spectres, détermination des ressources, sécurité, explorateur de régolithe).