Vous n’êtes certainement pas passé·e à côté : la mission chinoise Chang’e 4 vient de se poser sur la “face cachée” de la Lune. Un exploit inédit qui pourrait nous révéler de nouveaux indices sur la formation de lunes, ou encore sur le Big Bang.

L’alunissage du rover chinois de la mission Chang’e 4, sur la face cachée de la Lune, devrait avoir lieu dès le 3 janvier. Les essais de communication et de transfert de données entre le satellite Queqiao, la sonde Chang’e 4 et la Terre se sont déroulés comme attendu. Tous les voyants sont au vert pour cette première mondiale.

Moins d’une heure après le décollage, la China Aerospace Science and Technology Corporation (CASC), principal contributeur au programme spatial chinois, annonçait que Chang’e-4 avait été placé avec succès sur une orbite d’injection trans-lunaire avec un périgée à 200 km  et un apogée à environ 420 000 km. L’engin spatial va effectuer désormais un voyage de cinq jours vers la Lune avant l’injection en orbite lunaire prévue le 11 décembre.