Dernièrement, un groupe de scientifiques constitué d’astronomes, d’un biologiste et d’un écologiste urbain s’est intéressé à l’étude des histoires possibles des planètes extraterrestres. En tentant de spéculer sur les extraterrestres, ils ont abouti à des résultats alarmants concernant le changement climatique.

À Borneo, la destruction des forêts pour la culture d’huile de palme mais également pour les ressources minières et le papier, est un véritable fléau pour l’environnement. La population d’orangs-outans a chuté de moitié depuis 1999 et cette nouvelle vidéo qui montre un primate chassé de son habitat par un bulldozer est une nouvelle preuve déchirante de la souffrance de ces animaux.

Des chaînes de montagnes et des vallées de plusieurs centaines de kilomètres seraient cachées profondément sous la vaste région des glaces de l’Antarctique occidental, rapporte une étude. Une découverte qui, selon les chercheurs, suggère que l’Antarctique pourrait contribuer encore plus à l’élévation du niveau de la mer.

Elle fait partie des plus mystérieux animaux marins et elle a été très difficile à étudier jusqu’ici en raison de son habitat naturel dans les profondeurs sombres de l’océan. Mais la technologie est en train de rendre ces profondeurs plus accessibles, et cela a récemment conduit à une rencontre de 10 minutes avec la très mystérieuse Deepstaria Enigmatica, une méduse sans tentacules.

Deux lacs cachés sous la glace épaisse, dans les profondeurs du Canada, ont été découverts par des scientifiques. Pleins d’eau extrêmement salée, les lacs ne ressemblent à aucun autre sur Terre. Chose encore plus intéressante, les conditions sous cette glace canadienne sont très similaires à celles trouvées sur la lune Europe de Jupiter. Les scientifiques affirment ainsi que les lacs canadiens pourraient servir à étudier la vie extraterrestre.

Depuis Rencontres du troisième type, le chef-d’oeuvre de Steven Spielberg (réalisé en 1977), les hommes sont fascinés à l’idée qu’il y aurait une vie ailleurs dans l’espace. Si le débat porte souvent sur la possibilité d’une existence extraterrestre, l’Institut international de l’Académie des Astronautes a imaginé un protocole précis pour communiquer au monde une telle découverte. 

Demain, la France atteindra un seuil symbolique, celui de son « Jour du dépassement ». Si l’humanité vivait comme dans notre pays, nous aurions à partir du 5 mai consommé l’intégralité des ressources naturelles que la planète est capable de renouveler en un an. Face à ce constant alarmant, le Fonds mondial pour la nature, le WWF, a décidé de lancer un appel historique en faveur de la protection de l’environnement.

La lutte contre le moustique tigre fait partie intégrante de la lutte antivectorielle (LAV). Le moustique Aedes albopictus (communément appelé « moustique tigre ») est un moustique originaire d’Asie. Il est le vecteur de maladies telles que la dengue, le chikungunya ou le zika. En métropole, ce moustique s’est développé de manière significative depuis 2004 et est désormais implanté dans 42 départements.

Difficile de comprendre le niveau de changement climatique qui affecte la Terre en ce moment. Mais le fait indéniable est que la planète subit un réchauffement à une échelle globale que nous, les humains modernes, n’avons jamais connu. Toutefois, il est possible de s’en rendre compte et de le voir de nos propres yeux dans cette récente vidéo publiée par la NASA.

L’IPBES ou Plateforme science-politique sur la biodiversité et les services écosystémiques a récemment publié un rapport portant sur la dégradation des terres. Selon le rapport, il s’agit d’un fléau mondial qui obligera des millions de personnes à émigrer au cours des trente prochaines années.

Cette fiction s’inspire de faits et de personnages réels – Stephen Hawking, notamment, qui vient de disparaître à l’âge de 76 ans. Des archives et des documents scientifiques ont servi de base à un scénario dont le premier mérite est de rendre accessibles des théories très compliquées. La découverte de Hawking est ainsi habilement dramatisée.

Il représente l’un des plus grands enjeux pour nos sociétés modernes : le changement climatique est plus que jamais au cœur des débats. Malgré de nombreuses réunions au sommet et la signature d’accords internationaux, le problème est loin d’être réglé… Une étude récente vient d’ailleurs tirer la sonnette d’alarme : la fonte des glaciers atteint un point de non-retour !