L’EPR (réacteur pressurisé européen) n’est pas une chimère. Pour la première fois, un de ces réacteurs nucléaires de troisième génération a été mis en service, en Chine. Raccordé au réseau le 29 juin, il a été déclaré opérationnel après une série de tests et a été mis en service le jeudi 13 décembre, ont annoncé vendredi EDF et son partenaire chinois, China General Nuclear Power Group (CGN).

Si l’Humanité ne fait rien pour réduire ses émissions de gaz carbonique, le climat sur Terre à l’horizon 2100-2150 va se rapprocher de celui de l’Éocène. Il y a environ 50 millions d’années, la Terre possédait alors des forêts humides et marécageuses semblables à celles de la Floride, jusqu’en Arctique.

Des chercheurs américains ont mené une étude destinée à mettre en garde qu’à l’avenir, certaines régions pourraient de plus en plus se trouver impactées par plusieurs catastrophes climatiques – en même temps. Il s’agit d’une situation qui découlerait de la hausse des émissions de gaz à effet de serre (GES), et dont les conséquences pourraient être importantes.

Il est souvent difficile de faire un choix entre les différentes sources d’énergie, mais c’est encore plus compliqué en ce qui concerne le chauffage. Pourquoi ? Car il faut ici choisir entre le confort, le style, l’économie, et l’écologie. C’est pourquoi ici nous comparons le chauffage au gaz et celui à l’électricité car ce sont les principales possibilités qui s’offrent à nous que l’on habite soit dans un appartement ou bien dans une maison. Comment choisir entre l’un ou l’autre pour être autant économe que responsable ?

Les intempéries ont fait au moins 13 morts et plusieurs blessés graves dans le Languedoc-Roussillon en raison de fortes pluies qui ont entraîné des inondations. En une nuit, entre le 14 et le 15 octobre, il est tombé par endroits plus de 180 millimètres de pluie, une intensité exceptionnelle. Le niveau atteint lundi matin par la crue à Trèbes, dans la vallée de l’Aude, est sans précédent depuis 1891. Selon les relevés du service Vigicrues, la rivière est montée jusqu’à 7,68 mètres. Les images filmées par les habitants sur place laissent entrevoir de très nombreux dégâts.

Partout en France, un vent de révolte s’élève contre les éoliennes : jugées bruyantes, trop coûteuses, inutiles, elles sont aussi soupçonnées de favoriser la corruption des élus. A Flers, dans les Hauts-de-France, Erik ne les supporte plus : cinq éoliennes de 110 mètres de haut lui gâchent la vue quand il ouvre les fenêtres de son château classé monument historique. Depuis des années, il a tout tenté devant les tribunaux pour se débarrasser de ce qu’il considère être « une verrue » dans son paysage.

Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Les alertes fusent de toute part. Le nouveau rapport des experts internationaux sur le climat (GIEC) est l’ultime alerte avant un monde en crise permanente. Les émissions de gaz à effet de serre ont déjà fait grimper la température mondiale de 1°C depuis la révolution industrielle. Et « il est probable » que le réchauffement atteigne 1,5°C entre 2030 et 2052. À cette température, les impacts sur le niveau des eaux, la biodiversité, la sécurité alimentaire sont déjà majeurs. 

Omniprésentes dans les sciences et les technologies, les mathématiques sont parvenues à décrypter les orbites elliptiques des planètes, à prédire la découverte du boson de Higgs ou à faire atterrir le robot Curiosity sur Mars. De tout temps, l’homme, en quête de cycles et de motifs, les a utilisées pour explorer le monde physique et pour comprendre les règles de la nature, du nombre de pétales de fleurs (répondant à des « suites ») à la symétrie de notre corps. La réalité possède-t-elle une nature mathématique inhérente ou les mathématiques sont-elles des outils précieux créés par l’esprit humain ? Un reportage fascinant à ne pas manquer !

Ce documentaire s’intéresse au Gulf Stream qui joue un rôle primordial, non seulement sur la vie océanique, mais également sur notre climat : ses eaux tempérées baignant nos côtes servent de régulateur de températures pour le littoral européen. Ainsi, des études prouvent que sa précédente disparition avait entraîné, il y a des milliers d’années, une période de glaciation… Alors comme son existence est aujourd’hui gravement menacée par le réchauffement climatique et la fonte des glaces en découlant, on peut s’attendre au pire : paradoxalement, le réchauffement climatique engendrerait des hivers extrêmement rigoureux pour l’Europe de l’Ouest.