Ce documentaire s’intéresse au Gulf Stream qui joue un rôle primordial, non seulement sur la vie océanique, mais également sur notre climat : ses eaux tempérées baignant nos côtes servent de régulateur de températures pour le littoral européen. Ainsi, des études prouvent que sa précédente disparition avait entraîné, il y a des milliers d’années, une période de glaciation… Alors comme son existence est aujourd’hui gravement menacée par le réchauffement climatique et la fonte des glaces en découlant, on peut s’attendre au pire : paradoxalement, le réchauffement climatique engendrerait des hivers extrêmement rigoureux pour l’Europe de l’Ouest.

C’est une nouvelle particulièrement inquiétante. Selon une récente étude, la fonte des glaciers causée par le réchauffement climatique provoque d’importants glissements de terrain dans certains régions du globe, qui pourraient favoriser l’apparition de tsunamis gigantesques.

Steve Justice est un ancien directeur de Lockheed Skunk Works,  la division programmes de développements avancés de Lockheed Martin, a récemment annoncé un projet de construction d’un vaisseau spatial possédant une technologie qui modifie l’espace et le temps. Infos ou intox ?

Une théorie surprenante suggère que l’effet Mandela serait le résultat de l’existence d’univers parallèles qui interfèrent avec notre réalité. En effet, cette théorie semble très crédible depuis que plusieurs scientifiques de renommée mondiale ont récemment affirmé que des univers parallèles pourraient exister…

Le réchauffement climatique cesse d’être une entité floue dont on entend parler mais dont on ne voit pas les effets. Les températures commencent à drastiquement augmenter et cela est d’autant plus visible dans les pays nordiques. La Suède est actuellement en proie à des températures toujours plus en hausse et cela commence à avoir de graves conséquences sur l’environnement.

Jusqu’à ce jour, les mystères non résolus de la Terre et de l’Univers sont encore nombreux et « l’Homme de Marree» en fait partie. Vingt ans après sa découverte, nous ne connaissons toujours pas l’auteur de ce géoglyphe, un grand motif dessiné à même le sol, tracé sur les sols australiens. C’est l’un des plus grands géoglyphes du monde avec ses 4,2 kilomètres de long.

Adolescent, Daniel Nemes avait une passion pour la science et l’astronomie. Ce n’est donc pas une surprise que sa vocation l’a amené à faire carrière dans le domaine de la science. Aujourd’hui, Nemes est à la fois scientifique et inventeur en Colombie. Il affirme qu’il possède la technologie nécessaire pour photographier des êtres multidimensionnels. Nemes a indiqué que son intérêt pour l’univers multidimensionnel avait commencé après qu’il ait lu, dans un magazine, un article traitant de la matière noire présente dans l’Univers.

Dernièrement, un groupe de scientifiques constitué d’astronomes, d’un biologiste et d’un écologiste urbain s’est intéressé à l’étude des histoires possibles des planètes extraterrestres. En tentant de spéculer sur les extraterrestres, ils ont abouti à des résultats alarmants concernant le changement climatique.

À Borneo, la destruction des forêts pour la culture d’huile de palme mais également pour les ressources minières et le papier, est un véritable fléau pour l’environnement. La population d’orangs-outans a chuté de moitié depuis 1999 et cette nouvelle vidéo qui montre un primate chassé de son habitat par un bulldozer est une nouvelle preuve déchirante de la souffrance de ces animaux.