Les étranges momies découvertes à Nazca, au Pérou, font à nouveau parler d’elles. En début d’année, le controversé scientifique russe, Konstantin Korotkov, avait affirmé que les mystérieuses momies n’étaient pas d’origine humaine, mais extraterrestre, à cause de leur structure anatomique différente. Mais une nouvelle étude, conduite par un chercheur britannique, soutient que les momies à trois doigts découvertes au Pérou pourraient être une nouvelle espèce humaine et non d’origine alien.

Selon un scientifique, les squelettes trouvés en juin 2017 près de Nazca au Pérou, seraient humanoïdes mais pas humains. Les révélations du professeur Konstantin Korotkov, de l’Université Nationale Russe de Recherche sont très surprenantes. Pour lui, les squelettes trouvés au Pérou paraissent humains mais ne le sont pas.

28 janvier 2018: interview dans le magazine 66 minutes de M6 ! Bravo à Thierry Jamin, à toute son équipe et bien entendu à M6 qui n’a pas eu peur de relayer cette incroyable aventure. TF1 en avait fait les frais avec Roswell et Jacques Pradel il y a quelques années et depuis cette époque, les reportages traitant de ce genre d’informations sont à risques en matière de crédibilité. Donc, encore une nouvelle fois, un grand bravo. »

Les derniers tests ADN réalisés sur les corps « momifiés à trois doigts » qui ont été trouvés dans un tombeau au Pérou ont suggéré que ces étranges êtres ne sont peut-être pas d’origine humaine. L’enquête doit se poursuivre, mais il existe déjà assez de preuves solides montrant qu’il s’agit de quelque chose d’extraordinaire.

Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, l’analyse du scanner d’Albert par le Dr R. Salas Alfaro.

Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, voici un message de Thierry Jamin.

Des corps en état de dessiccation (avec leurs organes internes) et recouverts de terre de diatomée ont été retrouvés fin 2015 dans une cavité souterraine du désert de Nasca au Pérou. Les analyses C14, ADN, radios et scanners, ainsi que les examens pratiqués sur ces corps par des spécialistes, font état de la découverte d’une nouvelle espèce dans l’histoire des sciences de la biologie et peut-être une preuve extraterrestre. Dans cette nouvelle vidéo, voici les entités nommées Small Bodies.